GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 24 Février
Samedi 25 Février
Dimanche 26 Février
Lundi 27 Février
Aujourd'hui
Mercredi 1 Mars
Jeudi 2 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Des individus non encore identifiés ont lancé deux assauts simultanés contre le commissariat de police de Baraboulé, dans la province du Soum, dans le Sahel burkinabè. Un autre groupe armé s’est attaqué au commissariat de Tongomayel, dans la même province. Des renforts ont été envoyés sur place pour faire face à ces deux attaques, selon une source sécuritaire contactée par notre correspondant.

    Toby Lanzer: «On peut faire plus dans le nord» du Mali

    Toby Lanzer, sous-secrétaire général de l'ONU et coordinateur humanitaire pour le Sahel. AFP PHOTO / SAMIR BOL

    Alors que la situation humanitaire est particulièrement difficile dans le nord du Mali et dans le Sahel, le britannique Toby Lanzer, sous-secrétaire général de l'ONU et coordinateur humanitaire pour le Sahel, s'est rendu cinq jours à Gao et Kidal pour rencontrer les populations et écouter leurs doléances. En cette période de soudure, 3,1 millions de Maliens sont touchés par l’insécurité alimentaire, dont 410 000 en situation de besoin d’aide immédiate. Pénuries d’eau et manque de fourrage mettent en péril leurs moyens de subsistance. Toby Lanzer veut des investissements de plusieurs centaines de millions d'euros au Sahel et dans la région du lac Tchad.

    « On peut faire plus dans le Nord qu’on fait actuellement dans le domaine de l’éducation, de la santé et surtout, très important pour les paysans, les gens de la région, dans la construction des routes. (...) Aujourd’hui il y a 709 000 enfants dans une situation aiguë, sévère, de malnutrition. Il faut vraiment agir très vite pour éviter le pire. Il faut également regarder la situation de l’eau, de l’assainissement, par exemple dans les villes de Kidal et Gao. »
     


    Sur le même sujet

    • Mali / ONU

      Mali: la situation humanitaire demeure très précaire dans le Nord

      En savoir plus

    • Mali / ONU

      Mali: l’ONU cherche des fonds pour son plan de réponse humanitaire

      En savoir plus

    • Mali

      Mali: dans le nord, les jihadistes montrent qu'ils sont toujours là

      En savoir plus

    • Grand reportage

      Gao, la réconciliation intercommunautaire est en marche

      En savoir plus

    • Afrique Économie

      Campagne cotonière décevante au Mali, l'engrais pointé du doigt

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.