GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 14 Juillet
Dimanche 15 Juillet
Lundi 16 Juillet
Mardi 17 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 19 Juillet
Vendredi 20 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Zimbabwe: violence et longévité

    Le président du Zimbabwe Robert Mugabe, le 8 avril 2015. REUTERS/Siphiwe Sibeko

    C'est le dernier volet de notre série sur le Zimbabwe de Robert Mugabe. Au pouvoir depuis 36 ans, il célèbre demain son 92e anniversaire. Le recours fréquent à la violence a permis au vieux président de se maintenir en place durant des décennies. Ce sont 200 soutiens de l’opposition qui ont été tués durant l’entre-deux-tours de la présidentielle en 2008. Dès son premier mandat, Robert Mugabe a mobilisé sa tristement célèbre cinquième brigade pour neutraliser les soutiens de son rival Joshua Nkomo dans la province du Matabeleland, vingt mille personnes auraient été tuées. Les premières victimes parmi bien d’autres, selon ces témoignages.


    Sur le même sujet

    • Reportage Afrique

      [Reportage] Zimbabwe: Robert Mugabe - Le soutien de voisins bienveillants

      En savoir plus

    • Zimbabwe

      [Reportage] Robert Mugabe: les raisons d'un naufrage

      En savoir plus

    • Zimbabwe

      Zimbabwe: comment s’éterniser au pouvoir en dix leçons

      En savoir plus

    • Débat du jour

      Mugabe au Zimbabwe: héritage politique et succession possible?

      En savoir plus

    • Reportage Afrique

      [Reportage] Zimbabwe: la bataille pour la succession

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.