GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Mardi 25 Juin
Mercredi 26 Juin
Aujourd'hui
Vendredi 28 Juin
Samedi 29 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • France: Jean-François Ricard a été officiellement nommé à la tête du parquet national antiterroriste
    • Canicule en France: le mercure va encore grimper ce jeudi, journée la plus chaude; pollution à l'ozone et risques sanitaires à venir
    • Hôpitaux: plus de neuf Français sur dix soutiennent la grève aux urgences (sondage)
    • Commerce: Trump dénonce les taxes douanières «inacceptables» imposées par l'Inde
    • G20: le président chinois Xi Jinping est à Osaka pour participer à la réunion

    2. René Girard ou la violence démasquée

    René Girard en 1990. AFP/DERRICK CEYRAC

    Une cérémonie en l’Eglise Saint-Germain-des-Prés – conduite par l’académicien Michel Serres- a rendu hommage le 15 février 2016, à René Girard décédé le 4 novembre 2015 en Californie, à l’âge de 91 ans. Retour sur la pertinence de la pensée de René Girard avec Benoît Chantre, président de l’Association de recherches mimétiques et l’essayiste Jean-Claude Guillebaud, qui a contribué à diffuser en France la pensée de René Girard à qui il dédie son dernier livre « Le tourment de la guerre » (l’Iconoclaste). René Girard est le grand penseur de la violence. En croisant la Bible, la littérature et  l’histoire, en démontrant le lien entre le désir et la violence, l’anthropologue français ouvre un nouveau champ de compréhension qu’il théorise sous le nom de violence mimétique. Les sociétés archaïques fonctionnaient avec le bouc émissaire qui canalisait la violence, et permettait la réconciliation des foules. Le christianisme, en  proclamant  l’innocence de la victime crucifiée, casse un système qui va devenir inopérant. Avec René Girard, la violence est démasquée.  

    Avec la participation du Dr Julien Betbèze, psychiatre, thérapeute conjugal.


    Sur le même sujet

    Prochaine émission

    Les «Filles de Rachi» réunies à Troyes

    Les «Filles de Rachi» réunies à Troyes
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.