GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Juillet
Vendredi 13 Juillet
Samedi 14 Juillet
Dimanche 15 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 17 Juillet
Mercredi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Etats-Unis: l'impact des réseaux sociaux dans la campagne des primaires

    Facebook-WhatsApp: le géant bleu des réseaux sociaux possède désormais le géant vert de la messagerie instantanée. Brent Lewin/Bloomberg via Getty Images

    Evoquons avec vous, Amaury de Rochegonde, la campagne pour les primaires aux États-Unis et la façon dont les réseaux sociaux deviennent de plus en plus déterminants dans le débat.

    La dernière sortie de Donald Trump, une allusion graveleuse sur la taille de ses mains, a quelque chose de mécanique : elle déclenche l’hilarité de ses partisans dans la salle et la consternation sur les réseaux sociaux.

    Aucun problème pour Donald Trump, car ce qu’il veut,  c’est être au centre du débat, que les internautes se positionnent sur son nom et que les grands chaînes aient intérêt à courir derrière son xième dérapage contrôlé.

    Qui se souvient que le Huffington Post avait commencé par classer Donald Trump à la rubrique « divertissement » ? En juin dernier, le site d’Ariana Huffington ne prenait pas au sérieux sa candidature alors qu’il faisait moins d’1% d’intentions de vote. Depuis, Trump l’a emporté aux primaires du old party dans sept états au super Tuesday. Et que ce soit sur ses idées de mur avec le Mexique ou d’interdiction de l’entrée des musulmans aux Etats-Unis, il parvient à canaliser l’attention médiatique : « On doit être à l’antenne tout le temps même si on n’a rien à dire », dit-il. C’est ce à quoi s’emploie ce « pro » de la communication à la stratégie très élaborée.

    Dans le camp démocrate, Hillary Clinton et Bernie Sanders ont bien compris, eux aussi, que le débat se faisait désormais sur les réseaux sociaux, que les vrais prescripteurs de la campagne, c’était ces réseaux sans intermédiaire, et que les médias n’arrivaient qu’après, comme une caisse de résonance. Mais ce que Trump a en plus, par rapport à ses rivaux, c’est qu’il est célèbre et qu’il sait en professionnel du marketing que s’il veut rester une « marque leader » il doit faire l’actualité de son univers de concurrence. Alors peu importe si les outrances sont réellement pensées, il s’agit d’imposer l’ordre du jour à la campagne.

    Bernie Sanders tweete pendant le débat télévisé des primaires républicaines pour se mettre au centre du jeu sur Twitter. Donald Trump lui n’hésite pas à appeler des émissions en direct, en habitué de la télé réalité après sa participation au jeu The Apprentice, sur NBC, où il s’est forgé une image de patron à poigne. Ensuite, les réseaux sociaux n’ont plus qu’à s’emparer de sa déclaration.

    A l’Elysée, on suit tout cela avec attention. François Hollande, possible candidat, élabore une communication de plus en plus directe avec les Français et voit dans les réseaux sociaux les nouveaux médias politiques. Quitte à subir les foudres d’opposants sur Periscope, l’application de vidéo en direct de Twitter. L’Elysée table sur le fait qu’il vaut mieux créer le débat, même hostile, plutôt que l’indifférence et l’abstention. Histoire, aussi, de rester au centre du jeu.


    Sur le même sujet

    • Accents du monde

      Etats-Unis: campagnes primaires de l'élection présidentielle

      En savoir plus

    • Etats-Unis

      Etats-Unis: débat à couteaux tirés chez les républicains, Trump en difficulté

      En savoir plus

    • Le Rendez-vous des Amériques et d'Haïti

      Etats-Unis : l'eau empoisonnée de Flint, un enjeu de campagne

      En savoir plus

    • Décryptage

      Primaires aux Etats-Unis: qui arrêtera Clinton et Trump?

      En savoir plus

    • Le secret des affaires en débat

      Le secret des affaires en débat

      La loi sur le secret des affaires a été adoptée en France la semaine dernière. Mardi, les députés de gauche, qui continuent …

    • La série africaine entre deux rives

      La série africaine entre deux rives

      Nous parlons de la diffusion des séries africaines à l’occasion du lancement lundi 25 juin sur TV5 Afrique du premier épisode de la série …

    • Les ondes positives et négatives du Mondial 2018

      Les ondes positives et négatives du Mondial 2018

      La Coupe du monde de football en Russie représente un très gros enjeu pour les chaînes de télévision et de plus en plus pour les réseaux …

    • Buzzfeed France fait son dernier buzz

      Buzzfeed France fait son dernier buzz

      Buzzfeed vient d’annoncer l’arrêt de ses activités en France. Un signe supplémentaire qui prouve les difficultés rencontrées …

    • Football: Canal+ victime de la guerre des droits

      Football: Canal+ victime de la guerre des droits

      L’arrivée du groupe espagnol Mediapro dans le monde du football français met le groupe Canal+ dans une situation délicate.

    • De la tech aux contenus

      De la tech aux contenus

      Nous parlons avec vous, Amaury de Rochegonde, de VivaTech, qui tient sa dernière journée d’exposition ce samedi à la porte de Versailles, à …

    • Un mariage et un massacre

      Un mariage et un massacre

      Cette semaine dans La chronique des médias, retour sur l’abondante couverture du mariage du prince Harry qui contraste avec l’impact plus limité …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.