GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    La majorité des députés LREM a voté pour, mais 52 d'entre eux se sont abstenus et surtout 9 ont voté contre le texte. L'ensemble de la gauche s'est prononcée contre. LR et UDI-Indépendants se sont en majorité opposés au texte.

    Election au Niger : pourquoi l’opposition suspend sa participation

    Photo prise le 27 février 2016 dans les rues de Niamey. A quelques jours du second tour de l'élection présidentielle, l'opposition a décidé de suspendre sa participation au processus électoral. AFP/Issouf Sanogo

    A quelques jours du second tour de la présidentielle prévu le 20 mars au Niger, l'opposition nigérienne suspend sa participation au processus électoral. Dans les conditions actuelles la COPA, la coalition qui soutient Hama Amadou refuse d'aller au second tour. Elle dénonce de multiples dysfonctionnements et regrette en particulier que la Cour constitutionnelle ait proclamé avant hier soir les résultats définitifs du premier tour avant même la fin des délais de recours. Elle dit ne pas comprendre non plus que le président ait convoqué le corps électoral dans la nuit de lundi à mardi avant même que soit rendu public l'arrêt de la Cour constitutionnelle. Qu'implique cette décision de l'opposition ? Sous quelles conditions pourrait-elle réintégrer le processus électoral ? Les explications de Mamane Sani, est secrétaire général du parti Moden Fa Lumana et porte-parole du candidat Hama Amadou.

    « Il y a suffisamment de temps pour que nous puissions créer des conditions sereines, qui permettent d’organiser un scrutin libre, transparent et équitable. »


    Sur le même sujet

    • Niger

      Niger: l'opposition suspend sa participation au processus électoral

      En savoir plus

    • Niger

      Présidentielle au Niger: Ibrahim Yacouba apporte son soutien à Issoufou

      En savoir plus

    • Afrique presse

      Présidentielle au Niger: Mahamadou Issoufou et Hama Amadou en duel

      En savoir plus

    • Niger

      Présidentielle au Niger: l'épineuse question de la détention de Hama Amadou

      En savoir plus

    Prochaine émission

    RCA, des lenteurs malgré des progrès dans l’application de l’Accord de paix

    RCA, des lenteurs malgré des progrès dans l’application de l’Accord de paix
    En RCA, comment expliquer les tensions dans la classe politique ? Comment le gouvernement perçoit-il la mise en œuvre de l’Accord de paix de Khartoum ? Ange-Maxime Kazagui, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, répond aux questions (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.