GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Jeudi 23 Mai
Aujourd'hui
Samedi 25 Mai
Dimanche 26 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Un indépendantiste élu à la tête du Congrès de Nouvelle-Calédonie (officiel)
    • Taïwan acte les premiers mariages homosexuels en Asie

    Tunisie: un an après l'attentat du Bardo

    Un policier devant le musée du Bardo à Tunis, ici le 19 mars 2015, au lendemain de l’attentat qui avait causé la mort de 20 personnes. REUTERS/Anis Mili

    Le 18 mars 2015, deux jeunes hommes lourdement armés font irruption dans le musée du Bardo et tuent 22 personnes : 21 touristes étrangers et un policier tunisien, avant d'être abattus à leur tour. C'est l'onde de choc dans le pays. L'évènement traumatise la population tunisienne. Un an après, le pays rend hommage aux victimes. Dans la ville de El Jem, au sud de Sousse, des artisans mosaïstes ont créé un tableau géant avec le portrait des 22 victimes. Ce tableau doit être accroché au musée. Reportage de notre correspondante.


    Sur le même sujet

    • Reportage International

      En Tunisie, le musée du Bardo tente de soigner ses plaies

      En savoir plus

    • Livre

      Littérature: la sélection du Goncourt annoncée au Bardo à Tunis

      En savoir plus

    • Tunisie

      Tunisie: les autorités avaient-elles tiré les leçons du Bardo?

      En savoir plus

    • Tunisie / France

      Tunisie: Fleur Pellerin au musée du Bardo en signe de solidarité

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.