GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 23 Octobre
Jeudi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    2. La fin de notre civilisation, c’est pour bientôt ?

    AFP/LIONEL BONAVENTURE

    Et si notre civilisation s’effondrait ? Non pas dans plusieurs siècles, mais de notre vivant d’ici 2025 ou 2030. Impossible ? Pas si sûr… la conjonction des crises financières, économiques, sociales et environnementales sont des signes qui ne trompent pas. Nos invités ont compilé des milliers d’études scientifiques, et leur conclusions font froid dans le dos.

    Invités :
    - Pablo Servigne, ingénieur agronome et docteur en biologie, spécialiste des questions d’effondrement, de transition, d’agro-écologie et des mécanismes de l’entraide
    - Raphaël Stevens, éco-conseiller, expert en résilience des systèmes socio-écologiques, cofondateur du bureau de consultance Greenloop.
    Auteurs de «Comment tout peut s’effondrer», dans la collection Anthropocène, aux éditions du Seuil.
    Petit traité de résilience locale de A. Sinaï, R. Stevens, H. Carton, P. Servigne, publié aux éditions Charles Leopold Mayer.
     


    Sur le même sujet

    • Idées

      Raphaël Liogier: «La guerre des civilisations n’aura pas lieu»

      En savoir plus

    • Culture

      Un seul monde, une seule civilisation

      En savoir plus

    • Egypte / Deux ans de révolution / Société

      Egypte : Le choc des civilisations

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.