GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Élections en France: le patron des sénateurs LR Bruno Retailleau veut interdire les «listes communautaristes» (Journal du Dimanche)
    • Mondial de rugby: le XV de France éliminé en quart de finale par le Pays de Galles (20-19)
    • Syrie: un soldat turc a été tué dans une attaque des forces kurdes (ministère de la Défense)

    Le FBI préconise un anti-virus sur nos véhicules

    Les autorités américaines indiquent dans leur rapport que la quasi-totalité des voitures récentes est dotée d’au moins une interface sans fil présentant des failles informatiques sérieuses. Garry Black/Getty Images

    Électronique au volant, la mort au tournant ? Deux-roues, camions et voitures, tous les engins motorisés sont de plus en plus exposés aux attaques informatiques, prévient le FBI aux Etats-Unis. Les autorités appellent les constructeurs et les usagers de véhicules connectés à la plus grande vigilance. Menace réelle ou péril fantôme ?

     

    De nos jours, les programmes informatiques sont partout. Et particulièrement dans les voitures modernes où sont intégrés entre 40 et 60 calculateurs, voire plus d’une centaine pour les modèles haut de gamme. Des ordinateurs gérés par des programmes qui sont disséminés dans le véhicule, travaillant ensemble et en réseau, comme sur Internet.

    Freinage, accélérateur, direction, éclairage, essuie-glace, tout est placé sous le contrôle de l’informatique. Et c’est bien là le problème, cette électronique communique de plus en plus avec l’extérieur en passant par la Toile et les réseaux cellulaires de la téléphonie mobile.

    Un véhicule connecté, un véhicule vulnérable ?

    Tous ces dispositifs se révèlent bien utiles pour notre sécurité. Mais un véhicule connecté serait vulnérable au piratage informatique et aux virus exterminateurs de systèmes électroniques, alerte le Bureau fédéral d’investigation des États-Unis.

    Le FBI attire l’attention des constructeurs et des usagers sur les nombreux appareils que l’on rajoute sur divers ports de communication des automobiles qui n’existent pas par défaut, comme le contrôle de la consommation du carburant, des systèmes de confort ou de maintenance du véhicule.

    Des failles informatiques sérieuses

    Les autorités américaines indiquent dans leur rapport que la quasi-totalité des voitures récentes est dotée d’au-moins une interface sans fil présentant des failles informatiques sérieuses. Les menaces de piratage passeraient également par les tablettes et autres smartphones connectés par prise USB, en Bluetooth ou en wifi.

    « Vérifiez auprès du constructeur l’existence de mises à jour des logiciels embarqués », conseille aujourd’hui le FBI. Et pourquoi pas un antivirus ? Ce sera certainement le cas quand les voitures autonomes sillonneront toutes les routes du monde. Ces véhicules sans chauffeurs dont le fonctionnement repose exclusivement sur des systèmes en ligne et connectés en permanence deviendront alors les proies faciles de cyberpirates maitres-chanteurs.

    Des messages comme « la bourse ou la panne », « la rançon ou l’accident » qui défileront peut-être un jour sur les écrans de nos pare-brise, risqueront alors de nous gâcher définitivement le plaisir d’une conduite 100 % automatisée à bord de nos voitures robots.

    Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr


    Sur le même sujet

    • Etats-Unis

      Sans l’aide d’Apple, le FBI décrypte l’iPhone de San Bernardino

      En savoir plus

    • Apple/FBI

      Apple vs FBI: Cellebrite croque la pomme?

      En savoir plus

    • Lentille ultra mince pour smartphone

      Lentille ultra mince pour smartphone

      Comment rendre les smartphones encore plus minces et plus légers ? Des chercheurs américains ont mis au point une lentille optique de quelques microns d’épaisseur, soit …

    • DeepFly3D, quand l’IA prend la mouche

      DeepFly3D, quand l’IA prend la mouche

      Des chercheurs suisses tentent de percer le secret des aptitudes physiques hors pair dont font preuve les « mouches du vinaigre », à l’aide de programmes d’intelligence …

    • Un drone tueur de drones

      Un drone tueur de drones

      Une entreprise aux États-Unis a conçu un drone ultra rapide qui percute, pour mieux les abattre, des engins malveillants qui survoleraient des espaces aériens interdits.

    • Une «robolution» pour les seniors

      Une «robolution» pour les seniors

      Des chercheurs japonais expérimentent des robots capables d’effectuer des tâches ménagères en tout genre. Objectif des scientifiques nippons ? Créer des machines dotées …

    • Le virtuel dans la peau

      Le virtuel dans la peau

      Des chercheurs suisses ont conçu une peau artificielle procurant aux usagers de casques immersifs les sensations du toucher dans les environnements de la réalité augmentée.

    • Un bioréacteur pour résorber des tonnes de CO2

      Un bioréacteur pour résorber des tonnes de CO2

      Avec l’objectif de réduire nos émissions de gaz à effet de serre, une entreprise américaine a mis au point un bioréacteur de faible dimension qui serait plus performant …

    • Prédire l’évolution des feux de forêts

      Prédire l’évolution des feux de forêts

      Des scientifiques américains ont mis au point un programme d’intelligence artificielle qui permettrait d’analyser en temps réel la progression des incendies de forêt …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.