GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
Dimanche 22 Octobre
Lundi 23 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 25 Octobre
Jeudi 26 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Chine: clôture officielle ce matin du 19ème Congrès du parti communiste, les délégués viennent d'élire les 205 membres du Comité central
    • Rohingyas: Washington annonce des mesures contre l'armée birmane

    Nagorny Karabakh : pourquoi la résurgence du conflit ?

    La République autoproclamée du Haut-Karabagh. RFI

    Mai 1994... La Russie mène la danse dans la trêve que négocient l'armée azerbadjanaise et les séparatistes arméniens. Or, depuis avril 2016, les hostilités ont repris, et de plus belle, entre les deux camps. Pourquoi le Haut-Karabagh s'enflamme t-il à nouveau ? Pourquoi assiste t-on à la résurgence de ce conflit ? Pour en parler ce soir, Nathalie Amar reçoit Gaïdz Minassian, chercheur-associé à la FRS (Fondation pour la Recherche Stratégique), journaliste au journal Le Monde et spécialiste de la région du Caucase.


    Sur le même sujet

    • Haut-Karabagh: pourquoi la Russie veut éviter un conflit

      En savoir plus

    • Caucase du Sud

      [Analyse] L'inextricable conflit du Haut-Karabagh

      En savoir plus

    • Azerbaïdjan

      Haut-Karabagh: des propos d'Erdogan font craindre une crise durable

      En savoir plus

    • Azerbaïdjan / Arménie

      Combats entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan dans le Haut-Karabagh

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.