GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Avril
Mardi 17 Avril
Mercredi 18 Avril
Jeudi 19 Avril
Aujourd'hui
Samedi 21 Avril
Dimanche 22 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Natalia Manzurova, liquidatrice à Tchernobyl

    Tchernobyl : le réacteur numéro 4 qui a explosé le 28 avril 1986. © Getty

    « Alors qu’on se souvient de la catastrophe de Tchernobyl dans le monde entier, il est paradoxal qu’en Russie, dans le pays qui a causé la catastrophe, Tchernobyl soit oublié. »

    Le 26 avril 1986, le réacteur N° 4 de la centrale nucléaire Lénine à Tchernobyl, en Ukraine, explose. L’incendie fait rage, pendant près de dix jours, et des quantités considérables d’éléments radioactifs sont projetées dans l’atmosphère, contaminant une grande partie de l’Europe. Une zone de 30 kilomètres autour de la centrale est évacuée, tandis que des milliers de « liquidateurs  et liquidatrices » - pompiers, policiers, soldats et scientifiques- se relaient au péril de leur vie, pour essayer de contenir les retombées radioactives. La radiobiologiste Natalia Manzurova est réquisitionnée pour partir « à la guerre nucléaire ». De sa voix douce, l’ancienne liquidatrice raconte comment elle est devenue « un soldat » dans la zone interdite. Un récit d’une grande violence, à l’écoute de ce qu’elle découvre et subit.  A 42 ans, Natalia sera déclarée invalide, et tentera de se reconstruire.
    L’accident de Tchernobyl est la plus importante catastrophe nucléaire de l’histoire de l’humanité.
    Au-delà des impacts les plus évidents sur la santé des populations et de l’environnement, les chercheurs ont montré l’impact de Tchernobyl sur la fin de l’Union soviétique.
    Car avec Tchernobyl, trois piliers de la légitimité soviétique s’effondrent : la toute-puissance de la science et de la technologie, la confiance dans la capacité de l’état à gérer les désastres et le culte du secret.

     
     
     
    Grand témoin : Natalia Manzurova, radiobiologiste, ONG Planète de l’espoir

    Invités
     : - Galia Ackerman, essayiste, journaliste et traductrice d’origine russe, Galia Ackerman travaille sur Tchernobyl depuis 1998.
    Elle vient de publier « Traverser Tchernobyl », aux éditions Premier Parallèle
    - Marc Elie, chercheur au CERCEC depuis 2009, Marc Elie travaille en histoire environnementale de l'Union Soviétique.


    Site en anglais sur la ville fantôme de Pripiat, la ville qui se situe à 2 km de Tchernobyl : cliquer ici

     


    Sur le même sujet

    • France / Nucléaire

      Les sols d’Alsace toujours contaminés près de 30 ans après Tchernobyl

      En savoir plus

    • Russie

      «Tchernobyl, la zone d’exclusion», la série des jeunes en Russie

      En savoir plus

    • Ukraine

      Ukraine: effondrement d’une partie du toit de l’ancienne centrale nucléaire de Tchernobyl

      En savoir plus

    • RUSSIE / NUCLEAIRE

      Ukraine : nouveau sarcophage à Tchernobyl au 26e anniversaire de la catastrophe nucléaire

      En savoir plus

    Prochaine émission

    René Dumont, pionnier de l’écologie politique

    René Dumont, pionnier de l’écologie politique
    Grand témoin du XXème siècle, René Dumont a parcouru le monde pour le comprendre et le changer dès les années 30. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, il participe au plan Monnet, et développe l’agriculture (…)
    • 68 dans les Afriques (2/2)

      68 dans les Afriques (2/2)

      50 ans après le printemps 68, il était temps d’intégrer les étudiants africains à la grande internationale anti-impérialiste… …

    • 68 dans les Afriques (1/2)

      68 dans les Afriques (1/2)

      50 ans après le printemps 68, il était temps d’intégrer les étudiants africains à la grande internationale anti-impérialiste… …

    • Black Power, de King à X

      Black Power, de King à X

      50 ans après l’assassinat de Martin Luther King, son rêve continue de nourrir l’espoir d’une égalité des droits civiques …

    • Barthélémy Boganda, mon père, fondateur de la Centrafrique

      Barthélémy Boganda, mon père, fondateur de la Centrafrique

      Dans l'intimité de la maison parisienne d'Agnès Wolotegba Boganda, fille aînée du père fondateur de la Centrafrique, nous brossons …

    • 68 : une promesse révolutionnaire

      68 : une promesse révolutionnaire

      « Anti-impérialiste et internationaliste, 68 est le contraire de la fin du politique », nous dit Ludivine Bantigny. Pour preuve, les témoignages …

    • Les héros et héroïnes d’Annette Becker

      Les héros et héroïnes d’Annette Becker

      A l’occasion du 8 mars, Journée internationale des droits des femmes, nous avons rendez-vous avec une historienne voyageuse et profondément humaine. Annette …

    • Enfances au goulag

      Enfances au goulag

      De 1939 jusqu'au milieu des années 1950, près d'un million d'Européens sont déportés en URSS dans les camps de travail …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.