GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    L'agriculture marocaine entre sécheresse et exportations

    © DR

    Aujourd'hui, Eco d’ici Eco d’ailleurs n’est pas dans les studios de RFI, à Issy les Moulineaux, dans la banlieue parisienne, mais à Meknès au Maroc, près d'un des immenses chapiteaux du SIAM, le Salon International de l'Agriculture au Maroc, 11ème du genre. Ce salon dure six jours, il accueille 1 200 exposants de plus de 50 nationalités. Et il a pour thème « Agriculture résiliente et durable ».
    Ce Salon se déroule sur fond d'inquiétudes pour l'agriculture marocaine. Après une année 2015 faste, la saison 2016 se présente nettement moins bien, en raison de menaces de sécheresse. Quel impact pour l'agriculture ? Quel est le poids de cette agriculture dans l'économie marocaine ? Quelles sont les mesures prises par le gouvernement pour la soutenir ? Quelles sont les relations de cette agriculture avec le monde extérieur, avec le reste du continent africain, avec l'Europe et la Russie ?
    Telles sont les questions posées par Jean-Pierre Boris à ses deux invités : Najib Akesbi, professeur d’Economie à l’Institut agronomique et vétérinaire Hassan II de Rabat, et Mehdi Lahlou, de l’Institut national des Statistiques.

    Emission réalisée avec le concours financier de l’Union Européenne.

     ⇒ Eléments sonores diffusés dans le cadre de l’émission

    1 / Les autorités marocaines ont mis en place un plan de lutte contre la sécheresse. C'est un reportage signé Gaelle Laleix dans la région du Souss-Masssa, près d'Agadir, au sud du Maroc.

    Reportage Gaelle Laleix / Sécheresse

    EDI EDA Enro Sécheresse 30/04/2016 Écouter

    2 / L'une des aspirations de l'agriculture marocaine, c'est de répondre à la demande extérieure, de pouvoir exporter. L'un des principaux marchés naturels, c'est l'Union Européenne, toute proche. Mais l'union européenne a des exigences. Elle impose des normes de qualité et aussi des normes sociales. Cantines, latrines, réfectoires, crèches, les producteurs doivent aujourd'hui fournir ces infrastructures à leurs ouvriers agricoles. Mais ce n'est pas toujours le cas. C'est un reportage signé Gaelle Laleix

    Reportage Gaelle Laleix / Normes sociales

    1.EDI EDA Enro Conditions de travail fini(montage et trad) 30/04/2016 Écouter

    3 / Un autre marché s'est ouvert aux productions marocaines : le marché russe. Depuis 2011, le transporteur maritime danois Maersk a affecté trois cargos au transport des fruits et légumes marocains. Ces trois navires partent tous les dimanches d'Agadir. En huit jours de navigation, ils sont à Saint Petersbourg. Mohammed Mehdi Benbrahim est le responsable marketing et commerce de Sea Go Line, filiale de Maersk qui gère cette rotation. Il répond aux questions de Gaelle Laleix

    Interview de Benbrahim/ Gaelle Laleix

    3.EDI EDA itw Mohamed Mehdi Benhamin, Maersk 30/04/2016 Écouter


    Sur le même sujet

    • Le coq chante

      La labellisation des produits agricoles au Maroc

      En savoir plus

    • Le coq chante

      L’Agence pour le Développement agricole au Maroc

      En savoir plus

    • Le coq chante

      Les 7e Assises de l’Agriculture de Meknès au Maroc

      En savoir plus

    • Afrique Économie

      Les bons résultats de l'agriculture marocaine

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Les échanges agricoles, otages de la guerre commerciale

    Les échanges agricoles, otages de la guerre commerciale
    La question agricole est un peu la grande disparue de l'actualité internationale. Il semblerait que ce ne soit la priorité d'aucune des grandes puissances commerciales. Ni des Américains, ni des Chinois, ni des Européens. Pourtant, semer, cultiver, récolter, (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.