GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Octobre
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
Dimanche 22 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 24 Octobre
Mercredi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Quand la Roumanie accueille ses premiers réfugiés

    La famille Aissa dans une chambre du centre d’hébergement. RFI/Julia Beurq

    Alors que les migrants continuent d'affluer, l'Union européenne peine à appliquer la politique de répartition des réfugiés par quotas. Au 12 avril 2016, seulement 1 145 personnes avaient été transférées des hotspots grecs et italiens vers d'autres Etats européens. Bruxelles a donc promis de sanctionner les récalcitrants, notamment certains membres de l’Europe centrale ou de l’Est. La Roumanie, elle, a décidé d'assumer ses responsabilités. Reportage au centre d'hébergement de Galati, le premier à avoir accueilli, il y a deux mois, des familles syriennes en provenance de Grèce. Julia Beurq.

    Boris Johnson qui n’hésitait pas avant une ITW de s’ébouriffer encore plus les cheveux. DR

    Des frasques qui vont manquer aux Britanniques
    Après 8 ans passés à la tête de la capitale britannique, Boris Johnson doit céder les clefs de la mairie au travailliste Sadiq Khan. Le départ de celui qu’on appelle tout simplement Boris va laisser un grand vide, tant sa personnalité débordait largement de ses fonctions classiques. Marie Billon. 

    Les clients des prostituées condamnés aussi en Allemagne
    Après la France, l’Allemagne s’apprête elle aussi à renforcer sa législation sur la prostitution. La nouvelle loi s’inscrit dans une approche plus globale, ciblant les victimes de la traite d’êtres humains. Le texte crée un nouveau délit : celui d’achat de services sexuels forcés, avec des peines allant de 3 mois à 5 ans d'emprisonnement pour les clients. Mais, pour les syndicats des travailleuses du sexe, cette loi ne va pas forcément dans le bon sens. Julien Méchaussie.

    Sortir ce week-end dans les hôtels de Bruxelles. Vous paierez moitié moins cher à condition de s’enregistrer… en pyjama ! Laxmi Lota.

    Le choix musical de Vincent Théval Liima (Danemark/Finlande).
     

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.