GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Le manioc (Attiéké) en Côte d'Ivoire

    Un plat d'attiéké, le couscous de manioc, spécialité de Côte d'Ivoire. Serein/wikimedia.org

    L’attiéké, cette racine de manioc qui devient le couscous de manioc une fois transformée, est une spécialité ivoirienne très prisée y compris dans les pays voisins. Appréciée autant pour son goût, son apport calorifique que pour son coût. Mais la rareté du produit et la flambée des prix de cet aliment de base inquiètent les consommateurs. Explications de notre correspondant à Abidjan.
     


    Sur le même sujet

    • Afrique Économie

      Huile de palme, «l'or rouge» controversé de la Côte d'Ivoire

      En savoir plus

    • Côte d'Ivoire

      Côte d'Ivoire: le secteur minier dopé par la production d'or

      En savoir plus

    • Grand reportage

      Sauver les singes: les forêts vierges de la Côte d'Ivoire menacées par l'agro-industrie

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      Côte d'Ivoire: le cacao de la petite récolte difficilement exportable

      En savoir plus

    Prochaine émission

    L’Inde et l’Iran échangent du sucre contre du pétrole

    L’Inde et l’Iran échangent du sucre contre du pétrole
    Pour écouler ses excédents de sucre, l'Inde subventionne les exportations, en particulier vers l'Iran. Ce sucre est payé avec l'argent du pétrole iranien. Une cagnotte qui pourrait vite se vider.
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.