GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Juillet
Vendredi 13 Juillet
Samedi 14 Juillet
Dimanche 15 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 17 Juillet
Mercredi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Esclavage : mémoires sensibles en Guadeloupe. Episode 1

    Le Mémorial Acte, Centre Caribéen d’expressions et de mémoire de la traite et de l’esclavage de Pointe à Pitre est situé sur un site symbolique, celui de l’ancienne usine sucrière Darboussier. RFI/Céline Develay-Mazurelle

    A l’occasion des grandes commémorations de l’abolition de l’esclavage en mai, un mois important de recueillement et de rassemblement dans les Antilles Françaises et dans la France, plus largement, nous partons en Guadeloupe, sur les chemins d’une mémoire sensible : celle de l’esclavage.

    Longtemps ignorée, enfouie parce que douloureuse, cette mémoire se partage de plus en plus dans cet archipel de la France d’Outre-Mer.
    Le Mémorial Acte, Centre Caribéen d’expressions et de mémoire de la traite et de l’esclavage de Pointe-à-Pitre, qui a ouvert ses portes au public en juillet 2015, offre aux voyageurs une expérience unique, à la fois immersive et instructive de l’esclavage à l’échelle des Caraïbes voire du monde.
    Tout un tas de sites mémoriels répartis sur l’ensemble des Iles de Guadeloupe, et rassemblés autour de la passionnante Route de l’Esclave, racontent aussi aux visiteurs l’esclavage et l’empreinte qu’il a laissé partout, sur le territoire et les consciences.
    Les Guadeloupéens s’approprient désormais cette histoire, à la fois collective et intime, en recherchant notamment leurs racines et leurs ancêtres.
    De cimetières d’esclaves en habitations, du Fort Delgrès aux rues de Pointe-à-Pitre où résonnent les tambours du gwo-ka, du musée Schoelcher au Mémorial Acte, en passant par les Archives Départementales de Guadeloupe, les chemins de la mémoire sont ici multiples et terriblement forts.
    Un voyage mémoriel sensible, qui donne à voir autrement les Iles de Guadeloupe et leurs habitants, et après lequel on ne regarde plus jamais pareil les champs de canne.

    Une série de reportages de Céline Develay-Mazurelle et Laure Allary.
    Avec le Labo RFI.

    Pour organiser votre voyage sur les chemins de la mémoire de l’esclavage :  

    - Allez sur le site de l’Office du tourisme des Iles de Guadeloupe
    - Pour en savoir plus sur le Mémorial Acte
    - Téléchargez ici la brochure de la Route de l’Esclave, itinéraire touristique sur 18 sites mémoriels associés au projet de la Route de l’Esclave de l’Unesco
    - Sur la recherche généalogique et les initiatives mémorielles antillaises, allez du côté des associations CM98 ou  Lanmou Ba Yo qui, en mai, célèbre le mois des Aïeux
    - Suivez aussi ici l’actualité d’Akiyo, mouvement culturel guadeloupéen engagé et porteur de la musique Gwo Ka
    - Et par là, découvrez le travail de l’artiste peintre, militant de l’identité créole et membre fondateur d’Akiyo, Joël Nankin.

     


    Sur le même sujet

    • Invité Afrique soir

      La mémoire de l'esclavage, de la traite négrière et de leurs abolitions

      En savoir plus

    • Le débat africain

      Que reste-t-il de la traite négrière et de l'esclavage en Afrique ?

      En savoir plus

    • Mémoire d'un continent

      Après l’esclavage, quelle histoire pour la Guyane?

      En savoir plus

    • La semaine de

      Guadeloupe: le mémorial de l’esclavage de Pointe-à-Pitre

      En savoir plus

    • Reportage Culture

      Le Mémorial ACTe, un lieu dédié à l’histoire de l’esclavage

      En savoir plus

    • Les Rums, derniers gardiens de Constantinople

      Les Rums, derniers gardiens de Constantinople

      Sur les rives du Bosphore, loin des regards, survit une petite minorité orthodoxe parlant le grec : les Rums. Ces hellénophones de Turquie, installés …

    • Sur les traces d’Alexandra David-Néel

      Sur les traces d’Alexandra David-Néel

      Le plus grand explorateur du XXème siècle est une femme. Première femme occidentale entrée en 1924 à Lhassa, cité interdite …

    • Sierra Leone, terre promise

      Sierra Leone, terre promise

      Depuis cinquante ans, ce petit pays anglophone d’Afrique de l’Ouest est surtout connu à travers le monde, pour avoir affronté revers de l’histoire, …

    • Escales au bout du monde

      Escales au bout du monde

      Cette semaine, on voyage en France mais très loin de l’hexagone, dans les Terres Australes et Antarctiques Françaises : les TAAF, une collectivité …

    • Arcachon, dans le sillage des pêcheurs sénégalais

      Arcachon, dans le sillage des pêcheurs sénégalais

      Depuis les années 1970, une petite communauté de pêcheurs sénégalais vit et travaille dans le bassin d’Arcachon, sur la côte …

    • Montréal l’Africaine

      Montréal l’Africaine

      On continue cette semaine d’explorer le passé et le présent noir des grandes villes du monde... Après Bruxelles, Genève, Paris, Lisbonne …

    • Un cargo pour les Açores

      Un cargo pour les Açores

      Au coeur de l’océan Atlantique, les neuf petites îles des Açores forment un archipel aussi magique que stratégique. Situées à …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.