GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Irak: un engin explosif fait au moins un mort près d'un rassemblement de contestataires à Bagdad (autorités)
    • Éliminatoires CAN 2021: la Mauritanie tient tête au Maroc, 0-0; la Tunisie écrase la Libye, 4-1
    • CAN U23: Égypte-Afrique du Sud et Côte d’Ivoire-Ghana en demi-finales
    • France: l'Assemblée fait marche arrière sur l'huile de palme en maintenant son exclusion des biocarburants

    Une histoire de la technocritique : entretien avec François Jarrige

    La Découverte/Poche

    Cette semaine, l’Atelier des médias reçoit François Jarrige. Historien et maître de conférences à l’Université de Bourgogne, il s’intéresse aux mondes du travail et des techniques, ainsi qu’aux controverses liées à l’industrialisation. Il est l’auteur de Technocritiques : du refus des machines à la contestation des technosciences, réédité en format poche, aux éditions La Découverte en mars 2016.

    Le «fétichisme de la machine» rend difficile la critique des techniques : c’est la thèse que défend François Jarrige dans Technocritiques, ouvrage initialement paru en 2014, et qui a récemment fait objet d’une réédition.

    Depuis la Révolution industrielle, la critique des «trajectoires techniques» a été assimilée à une lutte contre le progrès. Par un travail de contextualisation des discours sceptiques, François Jarrige propose de comprendre ceux qui contestent les «enthousiasmes technologiques» de leur époque. En retraçant l’histoire des technocritiques depuis le début de l’industrialisation, l’historien espère ainsi «sauver ces acteurs et ces positions de l’immense condescendance de la postérité», selon une formule empruntée à Edward Palmer Thompson.  


    Sur le même sujet

    • Autour de la question

      Pourquoi le siècle des technosciences?

      En savoir plus

    • Autour de la question

      Quel défi pour l'humain avec les technosciences ?

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.