GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 13 Juin
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Aujourd'hui
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Huile de palme en Indonésie: faux procès, vraies préoccupations

    Une plantation d'huile de palme à Jambi en Indonésie. © Cifor

    En mars 2016, l’Assemblée française a voté une taxe additionnelle sur l’huile de palme. Issue du palmier à huile qui pousse dans les pays tropicaux, l’huile de palme se retrouve principalement sur le marché européen dans des préparations alimentaires industrielles, ou dans certains cosmétiques. Fin 2012, un amendement - rapidement surnommé Nutella, et qui n’a finalement pas été adopté - prévoyait déjà de taxer davantage les produits contenant de l’huile de palme. A l’époque, des raisons de santé publique avaient été évoquées. Cette fois-ci, la taxe votée a été justifiée par des préoccupations environnementales concernant les conditions de production de cette huile. Alors, que reproche-ton exactement à l’huile de palme ? Pourquoi une telle insistance à la taxer ?...
    L’Indonésie est aujourd’hui le premier producteur mondial d’huile de palme. Avec son voisin malaisien, ils se partagent 90% de la production de cette huile à l’image controversée. Notre correspondant à Jakarta a rencontré des acteurs de la filière, des scientifiques et des représentants d’ONG pour interroger les idées reçues.


    Sur le même sujet

    • Indonésie / France

      L'Indonésie réagit à la taxe sur l'huile de palme adoptée en France

      En savoir plus

    • Sierra Leone

      Sierra Leone: tension autour d’une plantation d’huile de palme

      En savoir plus

    • Sierra Leone

      Huile de palme en Sierra Leone: des ONG dénoncent la mainmise des entreprises étrangères sur les terres

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Le vin argentin face à une crise sans précédent

    Le vin argentin face à une crise sans précédent
    Les Argentins n’ont jamais bu si peu de vin. Le cinquième producteur mondial fait face à la plus faible consommation intérieure de son histoire. En moyenne, un Argentin boit aujourd’hui 18 litres de vin par an, en 2007 c’était 30…Une chute vertigineuse (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.