GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Libye: le premier contrat pétrolier du gouvernement d'union nationale

    Vue générale du terminal de pétrole et de gaz de Mellitah, dans la ville portuaire de Zouara, à l'ouest de la Libye. AFP PHOTO / MAHMUD TURKIA

    L'équipementier français Technip signe un contrat d'un demi-milliard d'euros pour moderniser une plateforme gazière au large de la Libye. Un encouragement pour le jeune gouvernement d'union nationale à Tripoli.

     

    C'est le premier contrat pétrolier d'ampleur du jeune gouvernement d'union nationale libyen. L'équipementier français Technip devrait fournir les nouvelles installations de la plateforme gazière de Bahr Essalam, au large des côtes libyennes, au consortium Mellitah, qui regroupe la compagnie italienne ENI et la compagnie nationale libyenne NOC, désormais réunifiée à Tripoli.

    Une simple lettre d'intention pour l'instant, mais l'équipementier parapétrolier français se réjouit déjà. Il estime le montant des travaux entre 500 millions et un milliard d'euros, une aubaine en cette période de déprime pour l'industrie pétrolière, qui a poussé l'équipementier français à fusionner avec son concurrent texan FMC.

    Un encouragement au nouveau gouvernement d'union nationale libyen

    Ce contrat signé à Paris, sous l'égide du ministre français des Affaires étrangères, se veut également un encouragement au nouveau gouvernement d'union nationale de Tripoli. Le nouvel exécutif libyen, soutenu par la communauté internationale, a repris les rênes de la compagnie pétrolière historique libyenne, la NOC de Tripoli, considérée désormais par l'ONU comme le seul canal de financement pétrolier légal en Libye.

    En signant un projet d'accord avec un équipementier pétrolier, la compagnie nationale libyenne et donc le gouvernement d'union nationale, tout fragile qu'il soit, veulent montrer qu'ils sont en mesure de relancer le développement de la production libyenne d'hydrocarbures, divisée par cinq depuis la chute de Kadhafi. Le contrat proposé à Technip doit permettre d'augmenter de 40 % la production gazière de Bahr Essalam, déjà 6 milliards de m3 de gaz par an expédiés par gazoduc sous-marin jusqu'en Italie, depuis 2005.

    Des travaux d'installation à l'abri des combats

    Mais ces travaux d'installation de nouveaux puits et de câblages, aussi techniques soient-ils, s'opèreront en mer, à partir de l'île de Malte, c'est-à-dire à l'abri des combats entre factions libyennes.

    Les gisements offshore n'ont jamais subi d'interruption de leur production depuis 2011. Il n'en est pas de même des gisements terrestres, où les compagnies ont évacué les expatriés et où il sera beaucoup plus difficile de relancer la production libyenne.

     


    Sur le même sujet

    • Chronique des Matières Premières

      Pétrole libyen : l'espoir d'un meilleur contrôle du trafic

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      Un tanker du gouvernement dissident libyen bloqué au large de Malte

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      Le groupe EI s'en prend aux terminaux d'exportation du pétrole libyen

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Les prix du riz vietnamien dévissent

    Les prix du riz vietnamien dévissent
    Le ralentissement du commerce mondial atteint les échanges de riz. Les volumes exportés sont en baisse. Les prix de la céréale chutent, en particulier en provenance du Vietnam.
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.