GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 19 Mai
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Européennes: début du vote avec l'ouverture des bureaux aux Pays-Bas
    • Israël a réduit la zone de pêche à Gaza après le lancement de ballons incendiaires vers son territoire
    • Législatives en Inde: on constaterait un nette avance du BJP de Modi dans les premières tendances du dépouillement
    • Législatives en Inde: début du dépouillement (commission électorale)
    • Le japonais Panasonic suspend ses transactions avec Huawei (porte-parole)

    Nzita Tiago : «un combattant, un maquisard, un leader de la résistance armée»

    Nzita Henriques Tiago. africanaute.com

    La mort, la nuit dernière de Nzita Henriques Tiago, le leader du Front de libération de l’enclave du Cabinda (FLEC). On en parle avec notre invité, le journaliste Rui Neumman, spécialiste de l’Angola et du Cabinda.

    « Nzita Henriques Tiago, est un homme qui a marqué la résistance dans l’enclave du Cabinda. Il appartenait à un des trois mouvements nationalistes cabindais qui se sont rassemblé à Pointe-Noire, au Congo et qui ont créé le Front de libération du Cabinda. C’était un combattant, un maquisard, un leader de la résistance armée. (…) La guerre armée démarre, lorsque Nzita Henriques Tiago a compris que le Portugal n’allait pas donner l’indépendance au Cabinda et allait intégrer le Cabinda comme partie du territoire de l’Angola… »  

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.