GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    La triche pendant les examens

    Triche scolaire : ces images montrent des dizaines de personnes armées de téléphones portables et d'antisèches accrochées aux fenêtres d'un immeuble de quatre étages, dans l'Etat du Bihar (Inde). Photo datée du 20 mars 2015. © DR.

    La triche pendant les examens a toujours existé. Seulement, elle a bien évolué. Finies les antisèches dans la copie et les formules de mathématiques enregistrées dans la calculette. Les techniques de triche évoluent en parallèle avec la technologie… Les nouvelles technologies offrent-elles aux tricheurs plus de possibilités ? Comment gérer cette évolution de la triche ?

    - Marie-Estelle Pech, journaliste spécialisée Education et Enseignement supérieur au Figaro Etudiant et auteur de «L'Ecole de la triche», aux éditions L'Editeur

    - Wenceslas Busane Rahana Mirindi, vice-recteur de l’Université catholique de Bukavu.

    Une intervention de notre correspondant Sébastien Farcis en Inde.

    Un reportage-témoignages de Charlie Dupiot.
    1. Faut-il être jumeaux pour pouvoir tricher à l'université? Sans aucun risque de se faire prendre... Charlie Dupiot a débusqué deux jumeaux tricheurs qui préfèrent rester anonymes!
    2. Beau CV, études à l’École nationale supérieure de Lyon... Sophie travaille aujourd'hui, dans le domaine littéraire. Et pourtant, elle a triché pendant presque toute sa scolarité!

    Et la chronique «Bourses d'études» de Sinatou Saka, journaliste à RFI :
    les bourses de Master et de Doctorat offertes aux étudiants ivoiriens, dans le cadre du programme de désendettement de la Côte d’Ivoire par la France.

    Pour la troisième année consécutive, l’ambassade de France et le ministère de l’Enseignement supérieur de la Côte d’Ivoire offrent 20 bourses de master et 25 bourses de doctorat pour aller étudier en France.

    Quels sont les domaines concernés par ces bourses?
    • Droit, Economie, Lettres, Sciences politiques et sciences de l’éducation.

    Le montant des bourses est-il confortable ?
    La bourse s’élève à 1500 euros par mois, pendant 10 mois, pour le master et à 1800 euros par mois pendant 10 mois pour les bourses doctorat. Attention, le financement du master 2 dépend des résultats obtenus pendant le master 1. En plus de cette enveloppe, on vous fournit un ordinateur.

    Les pièces à fournir
    • Bien sûr, les attestations de diplôme de licence… et de master, si vous postulez en doctorat
    • Le doctorat est réalisé en cotutelle, cela veut dire que vous devez vous inscrire dans une université en Côte d’Ivoire et une autre France
    • Un CV
    • L’attestation de pré-inscription obligatoire délivrée par l’agence Campus France
    • Vous ne pouvez pas cumuler cette bourse avec une autre bourse
    • Un formulaire de candidature, disponible seulement à l’Université de Cocody à Abidjan. Vous devez donc vous y rendre pour le retirer.
    Si tout le dossier est facilement authentifiable, donc recevable, vous serez invité à un entretien avec le jury composé des représentants de l’Ambassade de France et du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique en Côte d’Ivoire qui vous interrogera sur votre projet professionnel.

    Quels conseils pouvez-vous donner aux candidats à cette bourse d’appui à la modernisation et à la réforme des universités de Côte d’Ivoire?
    Selon Mohammadou Merawa, responsable de ce programme de bourse, le dossier de candidature ne sera pas recevable pour des formations prévues dans les établissements privés en France.
    > Les étudiants qui postulent dans des secteurs porteurs, où il y a de l’emploi en Côte d’Ivoire et où il y a de l’emploi comme le domaine des technologies, de la santé et de l’entreprenariat seront prioritaires.
    En réalité, chaque boursier s’engage à revenir en Côte d’Ivoire après sa formation et à informer l’agence Campus France de sa progression académique. C’est le cas de Cherif Djibril, ancien boursier en master 2 épidémiologie à Bordeaux, et aujourd’hui attaché de recherche à l’Institut d’hygiène publique en Côte d’Ivoire. Il nous a confié que la cohérence du projet d’étude est également très importante pour obtenir la bourse. Cherif avait, en effet, déjà obtenu un master 1 à distance en épidémiologie à l’Université de Bordeaux, et le jury lui a posé plusieurs questions sur son domaine d’étude, lors de l’entretien pour la bourse.

    ATTENTION /!\

    La date limite de cet appel à candidatures est fixée au vendredi 17 juin 2016 à 12h.
    N’attendez surtout pas le dernier moment pour déposer votre dossier.


    Sur le même sujet

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.