GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Irak: un engin explosif fait au moins un mort près d'un rassemblement de contestataires à Bagdad (autorités)
    • Éliminatoires CAN 2021: la Mauritanie tient tête au Maroc, 0-0; la Tunisie écrase la Libye, 4-1
    • CAN U23: Égypte-Afrique du Sud et Côte d’Ivoire-Ghana en demi-finales
    • France: l'Assemblée fait marche arrière sur l'huile de palme en maintenant son exclusion des biocarburants

    Michelin veut du caoutchouc zéro déforestation pour ses pneus

    REUTERS/Regis Duvignau

    Le numéro un mondial du pneu Michelin s'engage à n'acheter que du caoutchouc zéro déforestation. Encore faut-il se mettre d'accord sur les critères avec les fournisseurs, Claire Fages.

    Michelin veut du caoutchouc zéro déforestation pour ses pneus. C'est une première dans cette filière, après des années d'initiatives comparables dans les secteurs de l'huile de palme ou du papier. Le pneumaticien français, géant du secteur, adopte même les critères les plus exigeants, à savoir le respect y compris des forêts secondaires et des tourbières, si elles ont un degré élevé de stockage du CO2 (High Carbon Stock ou HCS).

    Encore faut-il que ses fournisseurs soient compatibles. C'est le cas de Barito Pacific, avec lequel Michelin a conclu un accord de co-entreprise pour se fournir en caoutchouc naturel indonésien. Mais pas de la Socfin : la société belgo-luxembourgeoise ne s'est pas encore imposé de tels critères de durabilité dans ses plantations d'Asie et d'Afrique, elle ne s'interdit que les parcelles à haute valeur de conservation (High Conservation Value), principalement celles qui abritent les espèces menacées. Greenpeace presse Michelin de renoncer à ce fournisseur, tant qu'il ne respecte pas aussi les aires forestières à stockage élevé de carbone. A Sao Tome, des zones où la biomasse est très dense ont disparu des cartes satellites au profit des plantations de la Socfin, estime l'association environnementale. D'autres forêts seraient cernées par les plantations d’hévéas en République du Congo, au Cameroun et au Liberia.

    Tracer les approvisionnements durables peut certes s'avérer difficile mais les manquements peuvent aussi coûter très cher à l’industrie aujourd'hui. Le géant de l'huile de palme IOI en fait l'amère expérience. En mars dernier le groupe malaisien a perdu sa certification RSPO, dont il était pourtant membre fondateur, parce qu'une de ses filiales avait abattu des forêts sur l'île de Bornéo. Depuis, IOI a perdu ses plus gros clients : Nestlé, Mars, Unilever, ADM et Louis Dreyfus. L'action du fournisseur d'huile de palme a chuté de 15%, IOI pourrait aussi voir sa note dégradée par Moody's.


    Sur le même sujet

    • Europe

      Michelin annonce la fermeture prochaine de 3 usines en Europe

      En savoir plus

    • France

      Mort de François Michelin, un patron atypique

      En savoir plus

    • Algérie

      Algérie: après la restructuration annoncée, l'algérien Cevital reprendra l'usine Michelin de Bachdjerrah

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.