GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Le Festival de cinéma des Foyers 2016

    L'équipe d’animation de l’association « Attention chantier ». © RFI/Sayouba Traoré

    Cette semaine, nous allons revivre la huitième édition du festival de cinéma des foyers de travailleurs migrants à Paris et dans la région parisienne, et pour ce faire, nous avons rendez-vous au foyer Allemane, à Rosny-sous-Bois, avec les animateurs de l'association « Attention Chantier », les sages et les délégués du foyer, et bien sûr les résidents.

    Tounkara Sékou, délégué des résidents du foyer Allemane de Rosny-sous-Bois. © RFI/Sayouba Traoré

    Les foyers de travailleurs immigrés ont été conçus, il y a un demi-siècle, comme des lieux d'hébergement provisoire, avec un confort minimum, sans intimité, ni droit à la vie privée, pour des travailleurs migrants venus d'Algérie, Maroc et Tunisie, puis dans un second temps du Sénégal, Mali et Mauritanie.

    En région parisienne, durant les années 60, ce sont plus de 250 foyers qui ont été construits. Les résidents de ces foyers sont souvent accusés de communautarisme et de soutenir une économie parallèle. Tous les jeunes sans emploi peuvent être tentés par des comportements de rupture, mais les jeunes Ouest-Africains ont la chance de trouver, dans les foyers, un cadre protecteur qui leur évite certaines dérives.

    L’objectif de ce festival de cinéma, c’est d’ouvrir ces foyers sur le monde extérieur. Or, on sait que pour ouvrir les foyers, il est évident qu’un festival de cinéma qui se tient, chaque week-end, sur 5 semaines ne suffit pas. C’est pourquoi l’association « Attention chantier » et ses partenaires ont développé d’autres initiatives. Il y a la radio des foyers, des ateliers d'expression audiovisuelle pour une initiation à la radio et à la vidéo, et surtout l'accompagnement à la prise de responsabilité dans les projets, pour ceux qui veulent développer une activité, que ce soit en France ou dans leur pays d’origine. 

    Photos prises par Sayouba Traoré.

    Invités :
    - Boh Diallo, animateur comédien de profession, coordinateur du Festival cinéma des Foyers, édition 2016
    - Pierre Marie Aubert, sociologue, secrétaire de l’Association « Attention Chantier ».
    - Louise Mercadier, coordonnatrice des Ateliers vidéo
    - Patrick Benquet, réalisateur
    - Tounkara Sékou, résident au Foyer Allemane de Rosny-sous-Bois
    - Camara Lanssina, résident, délégué du Foyer Allemane de Rosny-sous-Bois.

    Production : Sayouba Traoré
    Réalisation : Ewa Moszynski

     


    Sur le même sujet

    • Invité Afrique

      Cinéma des foyers: un festival de cinéma pour «désenclaver les foyers»

      En savoir plus

    • Reportage France

      Le logement et les jeunes: au foyer de jeunes travailleurs à Paris

      En savoir plus

    • Atelier des médias

      Radio des foyers: les migrants vous parlent

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Les Journées techniques Agrifaune entre Agriculteurs et chasseurs pour la sauvegarde de la Faune sauvage

    Les Journées techniques Agrifaune entre Agriculteurs et chasseurs pour la sauvegarde de la Faune sauvage
    Ces rencontres techniques ont eu lieu, cette année 2019, à Auffargis dans les Yvelines, et ont mobilisé l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture, la Fédération Nationale des chasseurs, la Fédération nationale des Syndicats d’exploitants agricoles, (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.