GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 21 Mars
Vendredi 22 Mars
Samedi 23 Mars
Dimanche 24 Mars
Aujourd'hui
Mardi 26 Mars
Mercredi 27 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    The Next Rembrandt, l’impression 3D de vraies fausses toiles de maîtres

    L’ordinateur après plus de 500 heures de calculs a généré une toile de 148 millions de pixels représentant un sujet type que Rembrandt aurait bien pu composer. L’imprimante 3D a parachevé l’œuvre en 13 couches pour donner des effets de texture au tableau. ©nextrembrandt.com

    Une équipe internationale d’informaticiens, d’ingénieurs et d’historiens d’art est parvenue à créer un tableau en reproduisant le style du célèbre peintre flamand Rembrandt. Entièrement conçue par ordinateur, puis imprimée en 3D, la toile intitulée « The Next Rembrandt » imite à la perfection les œuvres originales du grand maître, disparu pourtant il y a plus de 300 ans.

     

    Cette prouesse informatique qui vient de jeter un pont entre la science, le numérique et les arts nous annonce que bientôt tous les objets, dont nous avons besoin au quotidien, seront créés à la demande directement à domicile dans nos Fab Lab. Ces sortes d’usines personnelles et miniatures dont le nom est tiré des abréviations « fabrication et laboratoire », sont pilotées par ordinateur et connectées à Internet. Équipés de machines-outils, d’imprimantes et de scanners 3D sophistiqués, ces ateliers magiques permettent de produire ou reproduire tout ce que vous désirez.

    Y compris des toiles de maître ! Des originaux, que n’ont jamais réalisé de leur vivant, ces artistes depuis longtemps disparus. Et pourquoi pas un magnifique portrait que le célèbre hollandais Rembrandt aurait exécuté bien après sa mort, survenue par ailleurs, en 1669 ? C’est aujourd’hui possible ! Grâce à un projet qui a mobilisé pendant un an et demi des informaticiens, des ingénieurs et des historiens d’art pour aboutir à la création d’un « nouveau » tableau du peintre, qui s’intitule « The Next Rembrandt ». 

    Afin que la machine comprenne et reproduise le style de l’artiste, les équipes ont d’abord scanné en 3D et en haute définition plus de 300 de ses toiles. Ces images ont ensuite été analysées à l’aide d’un programme développé en collaboration avec la firme américaine Microsoft. Sa façon de peindre a été entièrement décryptée, comment il superposait ses mélanges de couleurs pour obtenir cette « touche » incomparable de lumière et de transparence, caractérisant ses œuvres. Le choix des personnages figurant sur ses portraits a été passé au crible, en analysant l’espacement des yeux, la position des nez ou la forme des visages.

    L’ordinateur après plus de 500 heures de calculs a généré une toile de 148 millions de pixels représentant un sujet type que l’artiste aurait bien pu composer. L’imprimante 3D a parachevé l’œuvre en 13 couches pour donner des effets de texture au tableau. Le résultat est impressionnant ! Il s’agit d’un portrait en trois quarts droit, d’un homme blanc, d’une quarantaine d’années vêtu de noir, portant la barbe, un chapeau et un col clair.  La toile qui a été dévoilée à Amsterdam a fait sensation. « Mais c’est un Rembrandt ! » se sont exclamés tous les visiteurs qui ont approché le tableau de près. Gageons que bientôt, vous pourrez accrocher le vôtre dans votre salon, grâce à des imprimantes 3D, de plus en plus perfectionnées. Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr 

    (Première diffusion le 10/04/2016)

    • Q, une voix virtuelle sans genre

      Q, une voix virtuelle sans genre

      Tous les bijoux high-tech conversationnels développés actuellement par les grandes firmes du numérique nous offrent deux possibilités, soit …

    • Stadia, le début de la fin des consoles de jeux

      Stadia, le début de la fin des consoles de jeux

      Google vient annoncer le lancement de Stadia, un nouveau service en ligne qui a pour ambition d’envoyer au musée toutes les consoles de jeux. La firme américaine …

    • Batterie au CO2

      Batterie au CO2

      Avec l’objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre, des chercheurs américains ont conçu un nouveau type de batterie …

    • DelFly Nimble, quand les drones prennent la mouche

      DelFly Nimble, quand les drones prennent la mouche

      Des chercheurs néerlandais ont créé un prototype de drone-mouche qui est téléguidé à distance par onde radio. L’objectif …

    • RangerBot, robot marin protecteur des coraux

      RangerBot, robot marin protecteur des coraux

      Des scientifiques australiens ont mis au point un robot sous-marin capable de traquer et de tuer la « couronne d’épines », une étoile …

    • L'enfant robot

      L'enfant robot

      Les robots anthropomorphiques de l'entreprise américaine Gaumard Scientific sont exclusivement réservés à la formation des étudiants …

    • HoloLens 2, le casque d’«holoportation» ultime selon Microsoft

      HoloLens 2, le casque d’«holoportation» ultime selon Microsoft

      Oubliez vos smartphones pliables hors de prix, les réseaux 5G qui peinent à se mettre en place ou les gadgets connectés qui ont été …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.