GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Juin 2019, mois de juin le plus chaud sur Terre depuis 140 ans (National Oceanic and Atmospheric Administration)
    • «Renvoyez-la!»: Trump dit désapprouver les slogans scandés à son meeting
    • Iran: Rohani appelle Macron à «intensifier» les efforts pour sauver l'accord nucléaire
    • Washington demande à l'Arabie saoudite de libérer le blogueur Raef Badaoui (Pence)
    • Les États-Unis vont pousser pour la liberté religieuse en Corée du Nord (Pence)
    • Sanctions américaines contre des dirigeants de milices liées à l'Iran en Irak (Mike Pence)
    • Tour de France 2019: Simon Yates s'impose dans la 12e étape, Julian Alaphilippe conserve le maillot jaune
    • Maroc: trois hommes condamnés à la peine de mort pour l'assassinat de deux Scandinaves

    Pierre-Yves Bournazel: «Paris 2024, moyen d’accélérer des politiques publiques»

    Pierre-Yves Bournazel à Rueil Malmaison, près de Paris, le 3 décembre 2015. LIONEL BONAVENTURE / AFP

    Pierre-Yves Bournazel, conseiller régional Les Républicains d'Ile-de-France et délégué spécial auprès de Valérie Pécresse pour les JO 2024 à Paris revient tout juste de Rio. Il se confie à RFI à propos de la candidature de la France. 

    « La candidature de Paris 2024, c’est un moyen d’accélérer un certain nombre de politiques publiques. D’abord, il y a une unité de la candidature qui dépasse tous les clivages politiques, qui rassemble aujourd’hui l’Etat, la région Ile-de-France avec Valérie Pecresse, la mairie de Paris avec Anne Hidalgo. Nous travaillons toutes et tous en bonne intelligence, au service de l’intérêt général, pour accueillir le plus grand évènement sportif au monde et montrer que la France, Paris, la région Capitale, sont capables d’accueillir cet évènement et promouvoir notre territoire en termes d’attractivité économique. [C’est] l’occasion de repenser des politiques publiques sur l’écologie, le développement durable, la croissance, l’emploi, le décloisonnement des territoires, par l’arrivée du Grand Paris express. […] Cette candidature, ce n’est pas qu’une candidature pour Paris 2024, c’est une candidature pour [les décennies] 2020,2030, pour l’attractivité de notre région. »


    Sur le même sujet

    • La carte postale des JO

      François Hollande à Rio pour promouvoir la candidature de Paris aux JO 2024

      En savoir plus

    • JO-2024 / Jo-2016

      JO 2024: à Rio, François Hollande défend la candidature de Paris

      En savoir plus

    • JO 2016 / Brésil

      JO 2016: La France à la recherche de médailles et de l’édition 2024

      En savoir plus

    • Jeux olympiques

      JO 2024: Paris dévoile son projet

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Damien Abad: «La transparence est nécessaire mais le voyeurisme est dangereux»

    Damien Abad: «La transparence est nécessaire mais le voyeurisme est dangereux»
    Damien Abad, député de l’Ain et vice-président Les Républicains et du groupe LR à l’Assemblée nationale est l'invité de Frédéric Rivière (7h50 - 8h00).
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.