GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 8 Décembre
Lundi 9 Décembre
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 13 Décembre
Samedi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Le traité transatlantique TTIP dans le coma

    Manifestation contre le Tafta. AFP PHOTO / RAYMOND ROIG

    Les négociations du grand traité de libre-échange entre l'Europe et les Etats-Unis ont échoué d’après Sigmar Gabriel, le numéro deux du gouvernement allemand.

    Il constate que malgré trois ans de discussions, pas un seul des 27 chapitres prévus par l'accord n'a fait l'objet d'un consensus entre les deux parties. Cela prouve d'après lui que les négociations ont échoué. Sur le fond il y a deux gros points de blocage : d’abord les Européens veulent à tout prix avoir accès aux marchés publics américains, puis ils demandent que soient reconnus les terroirs et les appellations d'origine qui défendent les productions européennes, de la feta grecque au camembert français. Et puis il y a la nouvelle donne issue du brexit : les Américains ont-ils encore envie de négocier avec cette Europe amputée du Royaume-Uni, son meilleur allié et son partenaire commercial ? Au lendemain du référendum britannique, Manuel Valls, le premier ministre français s'est déjà prononcé contre ce partenariat transatlantique, il est maintenant rejoint par un poids lourd du gouvernement jusqu'à maintenant le plus favorable au traité. 

    La chancelière allemande Angela Merkel continue à soutenir le traité

    Au moment de son lancement, il était présenté comme un ciment consolidant la relation privilégiée entre l'Europe et les Etats-Unis en harmonisant les normes et la culture du commerce. C'était un peu la couronne sur le bel édifice de la mondialisation. Mais l'opinion publique allemande a évolué. D'après un récent sondage, 70% des allemands y sont maintenant opposés. Le pays européen qui continue à enregistrer des excédents commerciaux record, qui est l'un des principaux gagnants de la mondialisation, est rattrapé à son tour par le discours protectionniste. D'ailleurs ce Tafta -l’autre nom du traité, est l'un des thèmes majeurs du congrès du parti social-démocrate allemand qui aura lieu à la mi-septembre, c'est aussi dans cette perspective que s'est exprimé Sigmar Gabriel.

    Les négociations sur le traité transatlantique sont-elles rattrapées par le calendrier politique ?

    C'est vrai en Allemagne comme en France où les candidats à la présidentielle comme Arnaud Montebourg ou Jean-Luc Mélenchon pour la gauche, sont devenus des protectionnistes décomplexés, franchement hostiles à ce traité. Et c'est vrai bien sûr aux Etats-Unis où Donald Trump a été le premier à user et abuser d'un discours protectionniste. Face à cet adversaire dangereux, Hillary Clinton préfère rester prudente sur ce sujet devenu ultra-sensible. Dans ce contexte, le discours sur les bienfaits de ce traité est devenu inaudible.

    La Chine accusée en Europe comme aux Etats-Unis de privilégier ses intérêts s'inquiète de cette dérive

    Car même si elle est en train de réorienter son économie vers la demande interne, elle est et restera un acteur essentiel du commerce mondial. Elle a toujours besoin de s'approvisionner en matières premières et de vendre sa production à l'étranger. Or ses échanges ont perdu de leur allant. Les chiffres de juillet en dollars ont confirmé une baisse des exportations en raison de la faiblesse de la demande mais aussi des poussées de protectionnisme. C'est pourquoi Xi Jinping souhaite aborder le sujet au sommet du G20 que son pays accueille en fin de semaine. Il aimerait que la lutte contre le protectionnisme apparaisse dans le communiqué final. On croit rêver !


    Sur le même sujet

    • C'est pas du vent

      1. TAFTA et CETA : à qui profiteront ces accords de libre-échange ?

      En savoir plus

    • Débat du jour

      TAFTA : un accord dangereux ?

      En savoir plus

    • Invité de la mi-journée

      Accord Tafta-TTIP: des documents de travail dévoilés par Greenpeace

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.