GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 7 Décembre
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    «Noire est notre cause»: Paris 56, les intellectuels définissent leur rôle dans les indépendances (2)

    Le portrait d'Alioune Diop accueille les étudiants dans le hall d'une bibliothèque à Dakar. RFI/Laurent Correau

    Second épisode de notre série « Noire est notre cause » ou l’engagement des intellectuels noirs dans les luttes anticoloniales.
    En Septembre 1956, les étudiants noirs se pressent à l’Université de la Sorbonne pour écouter leurs maîtres à penser. Aimé Césaire, Jean Price-Mars, Amadou Hampaté Ba, Léopold Sedar Senghor, Cheikh Anta Diop, ou encore l’américain Richard Wright. Réunis à Paris pour tenir leur premier congrès, les écrivains et artistes noirs s’interrogent : comment définir nos cultures noires et quel rôle les intellectuels que nous sommes peuvent jouer dans les luttes anticoloniales ?
    Au cœur de cet évènement sans précèdent, la maison d’éditions Présence Africaine, sous l’égide de son directeur Alioune Diop, initiateur du mouvement pour la cause des noirs.

    Avec les voix de : Alioune Diop, Aimé Césaire, Jean Price-Mars, René Depestre, Richard Wright, Jacques Ramenanjara, Léopold Sedar Senghor, Roland Colin, Frantz Fanon, Lilyan Kesteloot, Paulin Joachim, Edouard Glissant.

    Et la participation de Sarah Frioux Salgas, responsable des archives au Musée du Quai Branly.

    Une émission écrite par Valérie Nivelon et Amaury Hauchard, mise en ondes par Cécile Pompeani et Sophie Janin

    Archives et témoignages inédits
    Documents sonore RFI et Ina
    Bande son du Festival de Dakar 66

    Tous nos remerciements à Sarah Frioux Salgas pour avoir partagé ses archives personnelles, ainsi qu'à Jacqueline Sorel, ancienne productrice de RFI et Françoise Delignon notre documentaliste pour les archives sonores de RFI et de l'Ina.
    Le site de Présence Africaine : http://www.presenceafricaine.com/

    Aimé Césaire (G) et Léopold Sedar Senghor (D). Keystone-France/Gamma-Keystone-Heinz Köster/ullstein bild

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.