GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 25 Avril
Mercredi 26 Avril
Jeudi 27 Avril
Vendredi 28 Avril
Aujourd'hui
Dimanche 30 Avril
Lundi 1 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Louant l'ex-candidat souverainiste pour son soutien et se disant «fière de cette alliance» pour «défendre main dans la main un projet commun» en vue du second tour, Marine Le Pen a déclaré ce samedi : «Présidente de la République, je nommerai Nicolas Dupont-Aignan Premier ministre de la France». La candidate du Front national opposée à Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle a fait cette annonce lors d'une déclaration à la presse en compagnie de son nouvel allié.

    François Lamy (PS): «Comme d’habitude ce sont toujours les populistes qui profitent de ces affaires»

    François Lamy, député PS de l'Essonne, proche de Martine Aubry, ancien ministre délégué, chargé de la Ville. RFI

    François Lamy, député du nord de l’Essonne, ancien ministre délégué, chargé de la Ville et proche de Martine Aubry, est l’Invité du matin de RFI ce mardi 6 septembre.
    Il s’exprime sur le procès Cahuzac, sur l’unité de la gauche et le démantèlement du camp de réfugiés à Calais.

     « Le problème de Jérôme Cahuzac, c’est que ce n’est pas le plus crédible en matière de vérité. Il a déjà beaucoup menti. »

     « Ce qui me préoccupe c’est qu’effectivement on se retrouve à l’élection présidentielle avec un seul candidat de gauche ou en tout cas avec le minimum de candidats de la gauche pour avoir la capacité d’être au 2éme tour.»

    « Ce qui m’intéresse dans la Primaire c’est le choix d’un projet, une vision pour la France donc c’est de cela dont on doit parler maintenant.»

    « Ca fait du bien à Emmanuel Macron de découvrir ce qu’il appelle les banlieues [...] je préfère parler de quartiers populaires. »


    Sur le même sujet

    • France

      Rentrée politique: les opposants de gauche à Hollande se font entendre

      En savoir plus

    • Mardi politique

      François Lamy, membre de la Commission de la Défense nationale et des Forces armées

      En savoir plus

    • Invité du matin

      François Lamy: pour les migrants, «la réponse est d’abord européenne»

      En savoir plus

    • Invité France

      Calais: une chaîne humaine pour exiger le démantèlement de la «Jungle».

      En savoir plus

    • France/Immigration

      «Jungle» de Calais: le ton monte entre la maire et le ministre de l'Intérieur

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.