GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Record battu pour un tableau de Nicolas de Staël, adjugé 20 millions d'euros à Paris (Christie's)
    • La Turquie va mettre fin à son offensive en Syrie après un retrait des forces kurdes, annonce Mike Pence
    • L'invitation de Trump à Erdogan suspendue aux discussions en cours à Ankara (Maison Blanche)
    • Cuba: décès de la danseuse et chorégraphe cubaine Alicia Alonso à 98 ans (ballet)
    • Le prochain G7 aura lieu dans un club de golf de Donald Trump en Floride (Maison Blanche)
    • Union européenne : les 27 ont adopté l'accord de Brexit trouvé avec le Royaume-Uni

    Au Niger, l'interdiction d’exporter les ânes

    Au marché de Niamey, les asins ne font plus partie du bétail. flickr.com / CC Gustave Deghilage

    Le Niger a récemment interdit toute exportation et abattage d'ânes afin de protéger cette espèce menacée par un commerce avec l'Asie. La peau et la viande de l'âne sont très prisées en Chine notamment. Ces exportations massives à partir du Niger passent par le Nigéria voisin.

     

    Sur le marché à bétail à Niamey ce matin, un seul âne est visible. La mesure prise par le gouvernement d'interdire l'exportation des asins semble porter ses fruits. Hassane Adamou fait l'intermédiaire entre les acheteurs et les vendeurs des asins sur ce marché : « Ces gens qui viennent du Nigeria pour acheter les ânes on ne les voit plus depuis presque un mois. Cette interdiction nous pose problème. C'est dans ce commerce que nous gagnons notre vie. Avant, un âne, même s'il avait un pied cassé, on le vendait sur ce marché pour l'exporter vers le Nigeria. »

     
    Ce sont les effectifs comparés des asins présentés sur les différents marchés du pays ces dernières années qui ont attiré l'attention des autorités. Suivant la demande ces effectifs ont passé du simple au double entre 2015 et 2016. Rien que les 5 premiers mois de l'année 2016, plus de 300 000 têtes d'ânes ont été présentés sur les marchés du pays.

    Docteur Atté Issa directeur des statistiques au ministère de l'Elevage : « On a des taux de ventes qui avoisinent 80, 90%. Pratiquement tous les ânes présentés sont vendus. Et même les prix des asins étaient vraiment extraordinairement très élevés. Parce qu’un âne jadis que l’on vendait à 20 000, 40 000 tout au plus se vendait entre 80 et jusqu’à 120 000 francs. »

    Harouna Abarchi est responsable du pastoralisme à l'Association pour la redynamisation de l'élevage au Niger. Pour lui, la mesure de protection de cette espèce est la bienvenue car l'âne joue un rôle crucial dans l'économie pastorale : « L’âne sert à aider les éleveurs dans l’exhaure, il sert à aider les éleveurs dans les différents emménagements, il sert à aider les éleveurs dans leurs réapprovisionnements ou approvisionnements en céréales. Donc c’est quand même un pilier qui aide les éleveurs à être bien dans leurs conditions de vie. »

    En 2015, selon les statistiques officielles le Niger compte plus d'un 1,7 million d'asins.

     


    Sur le même sujet

    • Mali

      Mali: arrestation d'un Chinois soupçonné de diriger un trafic de peaux d'ânes

      En savoir plus

    • Afrique Économie

      Abattage massif des ânes au Burkina Faso: l’espèce est menacée

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Irruption des Africains dans le marché de l’art contemporain

    Irruption des Africains dans le marché de l’art contemporain
    La 46e édition de la FIAC, la Foire internationale d’art contemporain de Paris, a ouvert ses portes ce jeudi 17 octobre pour 4 jours. Traditionnellement habituées à l’événement de la capitale française, les galeries sud-africaines sont absentes cette (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.