GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Foot/Euro-2020: la France, déjà qualifiée, peine mais bat la Moldavie (2-1) et prend la tête du groupe H
    • Éliminatoires CAN 2021: match nul entre le Mali et la Guinée, 2-2, dans le groupe A
    • Éliminatoires CAN 2021: l'Algérie, championne d'Afrique en titre, corrige la Zambie, 5-0
    • Éliminatoires CAN 2021: la RDC tenue en échec par le Gabon à domicile, 0-0
    • Climat: la BEI va «arrêter de financer les projets liés aux énergies fossiles après 2021» (officiel)
    • Jihadistes détenus en Syrie: Washington juge «irresponsable» de demander à l'Irak de les juger (responsable)
    • Le Sénat rejette le projet de budget de la Sécu pour protester contre le «mépris» de Macron
    • Foot: la France qualifiée pour l'Euro 2020 après le match nul entre la Turquie et l'Islande (0-0)
    • Éliminatoires CAN 2021: les Comores gagnent au Togo (1-0), le Kenya tient l’Égypte en échec (1-1) dans le groupe G.
    • Fusillade dans un lycée près de Los Angeles: deux des victimes sont décédées, le suspect interpellé

    Des violences à caractère politique en RDC, selon Colette Braeckman

    Des opposants lors de la manifestation à Kinshasa, le 19 septembre 2016. AFP/EDUARDO SOTERAS

    Kinshasa semblait retrouver un calme précaire ce mercredi matin après deux journées de pillages et d'affrontements meurtriers entre forces de l'ordre et jeunes en colère contre le pouvoir du président congolais Joseph Kabila. Le dernier bilan de la police nationale fait desormais état de 32 morts. L'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), parti d'opposition historique, évoque pour sa part «plus de 100 morts».

    La Constitution interdit à Joseph Kabila, au pouvoir depuis 2001, de se représenter, mais le chef de l'État ne donne aucun signe de vouloir quitter son poste alors que la présidentielle apparaît désormais impossible à organiser dans les temps. L’analyse de Colette Braeckman, journaliste du quotidien belge «Le Soir», spécialiste de la République démocratique du Congo et de la région des Grands Lacs.
     


    Sur le même sujet

    • Afrique presse

      RDC: affrontements entre policiers et manifestants à Kinshasa

      En savoir plus

    • Invité Afrique

      K.Berwouts (chercheur): en RDC «les populations expriment un désir d’alternance»

      En savoir plus

    • RDC

      RDC: à Kinshasa, au siège de l'UDPS et au tribunal de Ndjili, brûlés et vandalisés

      En savoir plus

    • RDC

      Violences en RDC: les évêques suspendent leur participation au dialogue national

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.