GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Faut-il gracier Edward Snowden ?

    Le lanceur d'alerte Edward Snowden a tenu une conférence de presse par vidéo, le 14 septembre 2016. REUTERS/Brendan McDermid

    Trois ans qu’il vit en Russie. Depuis qu’il a contribué à révéler l’existence d’un système de surveillance mondiale des communications électroniques et d’Internet, Edward Snowden est privé de passeport, et donc contraint à l’exil. En l’état actuel du droit, il risque trente ans de prison pour espionnage s’il pose le pied sur le sol américain. Pour rappeler ce destin, et parce que le permis de séjour russe d’Edward Snowden expire en 2017, trois ONG ont lancé une pétition demandant à Barack Obama qu’il gracie le lanceur d’alerte avant la fin de son mandat, en novembre 2016.
    Car en trois ans, et malgré l’impact incontestable qu’ont eu ces révélations sur le rapport du grand public à la surveillance de masse, les positions défendues par les uns et les autres n’ont quasiment pas évolué. Au cœur des discussions, l’opposition est toujours la même: l’ex-contractuel de la NSA est-il un héros- pour avoir révélé des documents d’utilité publique-, ou un traître envers son pays -pour avoir diffusé des informations confidentielles qui n’auraient jamais dû l’être ?

     

    Pour en parler, deux invités :

    Philippe Aigrain, co-fondateur de La Quadrature du Net, éditeur avec Céline Curiol de «Surveillances» (publie.net, 2016), recueil de textes littéraires sur la surveillance
    • Charleyne Biondi, doctorante à Sciences Po et à l’Université de Columbia, auteur d’une thèse : «Surveillance, vérité et démocratie : Conséquences politiques, réactions individuelles».

    Rejoignez Le débat du jour sur Facebook et participez au débat en posant votre question dans les commentaires : la plus pertinente sera posée à nos invités en direct.
     


    Sur le même sujet

    • Etats-Unis

      Etats-Unis: des ONG demandent la grâce présidentielle pour Edward Snowden

      En savoir plus

    • Etats-Unis

      Etats-Unis: Edward Snowden demande à Obama de lui accorder son pardon

      En savoir plus

    • Royaume-Uni

      Révélations de Snowden sur les programmes d'écoute britanniques

      En savoir plus

    • Snowden

      Arrivée retentissante d’Edward Snowden sur Twitter

      En savoir plus

    • Norvège

      La Norvège gênée par la remise d'un prix à Edward Snowden

      En savoir plus

    • Snowden

      Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’affaire Snowden

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.