GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Le géant du cacao Barry Callebaut se lance dans la vanille malgache

    Vanille de Madagascar Alphaomega1010/Wikimedia

    A Madagascar, Barry Callebaut propose aux producteurs de vanille de cultiver, aussi, le cacao. Ce n'est pas une innovation, contrairement à ce que le géant du chocolat prétend. Barry Callebaut sécurise avant tout son approvisionnement en vanille malgache.

     

    Rodé aux plantations de cacao, le numéro un mondial du chocolat, le Suisse Barry Callebaut, met un pied dans les plantations de vanille de Madagascar. Associé au leader mondial des arômes naturels Prova, Barry Callebaut va proposer à un millier de producteurs de vanille de Bemanevika, dans la région orientale de Sava de produire, aussi, du cacao.

    Les deux géants de l'agroalimentaire disent lancer ce projet pour le bien des agriculteurs malgaches : cultiver du cacao leur permettra de stabiliser les revenus très fluctuants de la vanille. Un « projet innovant », déclarent Barry Callebaut et Prova.

    Pourtant Rfi a pu savoir qu'un projet semblable existe déjà depuis trois ans à Madagascar. Il a été lancé par deux acteurs plus modestes du secteur, le chocolatier français Valrhona et la société Millot, qui ont fourni 200 000 cacaoyers à des cultivateurs de vanille de l'autre côté de l'île, dans le district d'Ambanja. Les plants sont prêts à produire, Valrhona et Millot envisagent aujourd'hui d'étendre leur initiative à l'est de Madagascar, entre Sambava et Andapa, dans la zone ciblée par leurs concurrents Barry Callebaut et Prova…

    Seule différence, les deux pionniers Valrhona et Millot n'achèteront que le cacao, pas la vanille, tandis que Barry Callebaut projette d'acheter à son partenaire Prova toute la vanille des agriculteurs malgaches qui seront initiés à la culture du cacao. Si le cacao est bien destiné à fournir aux vanilliculteurs un complément de revenu, leur vanille intéresse aussi grandement le géant suisse du chocolat : Barry Callebaut sécurise ainsi son approvisionnement en vanille bio de Madagascar. Une épice dont le prix s'est envolé, depuis un an, au point qu'on manque de billets sur la côte est de Madagascar, pour payer la vanille aux producteurs.


    Sur le même sujet

    • Madagscar

      Madagascar: «Je dénonce l’existence d’une mafia dans la filière vanille»

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      A Madagascar, la vanille blanchit le bois de rose et perd en qualité

      En savoir plus

    • Madagascar

      Madagascar: la crise de la filière de la vanille endommage son image de marque

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.