GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Des éoliennes cerfs-volants

    Logo de l'entreprise Bladetips Energy qui détient le brevet de l'éolienne «cerf-volant». http://bladetipsenergy.com

     

    Alors que l'accord international obtenu lors de la COP21 est en passe d'être adopté, les scientifiques et les ingénieurs se penchent toujours sur les moyens de produire de l'électricité en se passant des énergies fossiles. Parmi les solutions renouvelables, il y a le vent et les éoliennes mais ces dernières restent toujours trop chères comparées au pétrole et notamment les installations offshore. Une entreprise française vient de déposer un brevet qui pourrait changer la donne ; l'idée est de faire des éoliennes volantes.

     

     

    Avec leurs trois grandes pales posées sur mat de plusieurs dizaines de mètres de haut, beaucoup trouvent les éoliennes inélégantes. Mais si on met de côté les critères esthétiques, elles restent tout de même le seul moyen en service pour produire de l'électricité avec l'énergie du vent surtout au large quand elles sont installées en nombre dans des parcs offshore.

    Le problème est de construire un engin suffisamment robuste pour qu'il puisse résister aux conditions du grand large. D'où ce grand mat très épais et très lourd compliqué à installer et à entretenir d’autant plus qu'il ne sert à rien dans la production d'électricité en elle-même.

    Dès lors, comment améliorer le système ? Comment le simplifier ? Et bien tout bêtement en se passant du mat. C'est l'idée qu'a eu un groupe de chercheurs français de l'université de Grenoble. Ils viennent de breveter leur solution, elle s'appelle Bladetips Energy et consiste à faire voler l'éolienne comme un cerf-volant.

    Le principe est simple : on prend trois pales que l'on relie entre elles par des câbles puis que l’on attache à un socle flottant sur l'eau avec un autre câble long de plusieurs centaines de mètres.

    Sous l'action du vent, les pales vont tourner comme pour une éolienne classique et cela va enrouler le câble central qui est fixé à une dynamo. Cela produit donc de l'électricité. Des drones survolent le tout afin de vérifier que tout reste bien en place.

    L'avantage de ce système, c'est sa flexibilité. Au revoir les grandes structures de métal, il n'est question ici que de câbles et de pales légères. Ce nouveau type d'éolienne élimine 80 % de la matière d'un engin classique, il est donc beaucoup plus simple à entretenir. Mais ce n'est pas tout car il est potentiellement plus efficace.

    A trois cents mètres de haut, les vents sont plus constants, plus réguliers qu'à plus basse altitude et ils sont également plus puissants. En additionnant tout cela, à production d'électricité équivalente, ces éoliennes volantes reviennent plus de deux fois moins cher que les traditionnelles.

    Cependant, il faudra encore attendre un peu pour les voir débarquer au large car La start-up qui les commercialisera vient de voir le jour et ses créateurs espèrent voir leurs éoliennes volantes tourner à partir de 2020.

     


    Sur le même sujet

    • Energies renouvelables

      Les énergies renouvelables, levier de croissance des économies africaines

      En savoir plus

    • Aujourd'hui l'économie

      L’avenir du nucléaire

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      L'hydrogène, l'énergie écolo qui décolle

      En savoir plus

    • Un drone pliable et urgentiste (rediffusion)

      Un drone pliable et urgentiste (rediffusion)

      Des scientifiques suisses ont mis au point un petit drone pliable qui se faufile partout. Inspiré par les oiseaux qui changent la configuration de leurs ailes pour franchir …

    • Un avion à propulsion ionique (rediffusion)

      Un avion à propulsion ionique (rediffusion)

      Petite révolution dans le monde de l’aéronautique, des scientifiques américains sont parvenus à faire décoller un mini-avion qui a réussi à voler sur plus de 50 mètres …

    • L’Aquanaut, l’androïde sous-marin

      L’Aquanaut, l’androïde sous-marin

      L’Aquanaut mis au point par une jeune société américaine est capable de changer de forme, passant ainsi d’une configuration de sous-marin à celle d’humanoïde équipé de …

    • Aux États-Unis, le Pentagone expérimente des ballons de surveillance

      Aux États-Unis, le Pentagone expérimente des ballons de surveillance

      Les États-Unis expérimentent un nouveau système de surveillance masse de sa population à l’aide de ballons placés en haute altitude. Ce projet piloté par les forces armées …

    • ACES, peau artificielle ultrasensible

      ACES, peau artificielle ultrasensible

      Des scientifiques asiatiques ont développé une peau synthétique d’une sensibilité extrême surnommée peau électronique à codage asynchrone (ACES pour Asynchronously Coded …

    • Des membranes anti-CO2 pour lutter contre le réchauffement climatique

      Des membranes anti-CO2 pour lutter contre le réchauffement climatique

      Avec l’objectif de réduire notre empreinte carbone et les émissions de gaz à effet de serre, des chercheurs suisses ont conçu une membrane qui filtre le CO2 que les cheminées …

    • Holoportation polyglotte

      Holoportation polyglotte

      En couplant leur casque de réalité augmentée HoloLens 2 avec des programmes d’intelligence artificielle, les chercheurs de la firme Microsoft vous permettent de générer …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.