GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Octobre
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
Dimanche 22 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 24 Octobre
Mercredi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Cachemire: enquête sur trois mois d'insurrection

    Un manifestant jette une pierre contre la police indienne, en marge d'un rassemblement le 28 juillet 2016 à Srinagar, après les violences meurtrières survenues au Cachemire. REUTERS/Danish Ismail

    Le Cachemire indien vit, depuis plus de 3 mois, au rythme d'un couvre-feu partiel et de manifestations quotidiennes. La région autonomiste et disputée entre l'Inde et le Pakistan, qui est également la zone la plus militarisée au monde, s'est enflammée suite au meurtre d'un combattant indépendantiste par l'armée indienne. Depuis lors, plus de 90 civils sont décédés, et au moins 15 000 blessés. C'est la plus sanglante insurrection que connaît cette région depuis 6 ans, et un nouvel épisode noir dans un conflit qui dure depuis près de 70 ans.

    Cliquez sur l'image pour afficher le diaporama:
    RFI/Syed Shahriyar

    Cachemire, une repression de plomb 08/06/2017 - par Sébastien Farcis Écouter


    Sur le même sujet

    • Inde

      Cachemire: la répression de plomb

      En savoir plus

    • Inde

      Cachemire: encore une attaque repoussée dans un camp militaire indien

      En savoir plus

    • Inde

      Cachemire: le gouvernement régional interdit un quotidien anglophone réputé

      En savoir plus

    • Cachemire

      Cachemire: Srinagar, ville morte malgré l'appel à reprendre l'activité

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.