GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Mardi 25 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 27 Juin
Vendredi 28 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    A la Une: trois ans après l’assassinat de Ghislaine et Claude

    © AFP/Pius Utomi Ekpei

    C’était le 2 novembre 2013, Ghislaine Dupont et Claude Verlon, nos deux collègues et amis de RFI, étaient tués peu après leur enlèvement, à Kidal, dans septentrion malien.

    « Trois ans après, le mystère reste entier, pointe Le Pays au Burkina. C’est le statu quo. Car, les assassins et leurs commanditaires courent toujours, s’ils n’ont pas fait d’autres victimes au Mali, comme ailleurs. En tout cas, les jours passent, mais il n’y a aucune lueur d’espoir qui pointe à l’horizon, tant et si bien que d’aucuns n’hésitent pas à mettre en doute la volonté des autorités françaises et maliennes de faire la lumière sur cette affaire. D’ailleurs, s’interroge Le Pays, pourquoi le ministre français de la Défense avait-il mis autant de temps à accepter la déclassification des documents demandés par le juge ? Pourquoi aucun juge français ne s’est jusque-là rendu au Mali depuis novembre 2013 ? Pourquoi la justice malienne se désintéresse-t-elle de ce dossier ? Autant de questions que tout le monde se pose et qui suscitent les plus grandes inquiétudes. […] D’autant plus, souligne encore Le Pays, que depuis ce drame, le 2 novembre de chaque année, sur décision de l’ONU, a été décrété Journée internationale de la fin de l’impunité des crimes contre les journalistes. A quoi sert donc l’avènement d’une telle journée si justice n’est pas rendue à ceux-là mêmes dont l’assassinat a servi de déclic à son instauration, est-on en droit de se demander, s’exclame le quotidien burkinabé ? Du reste, ladite Journée intervient cette année dans un contexte particulier, marqué par l’embastillement et les assassinats de journalistes au Burundi de Pierre Nkurunziza, pour ne citer que cet exemple. C’est dire qu’on n’a pas avancé. Les prédateurs de journalistes sont toujours légion. »

    L’Etat sait !

    « Alors, l’enquête piétine, certes, mais il y a tout de même du nouveau. C’est ce que souligne le journaliste Pierre-Yves Schneider, l’un des porte-paroles de l’association des Amis de Ghislaine Dupont et Claude Verlon. Interrogé par le site d’information Médiapart, Pierre-Yves Schneider affirme que « l’Etat français sait qui qui les a tués et ne veut pas le dire. Dans le récent livre d’entretiens, Un président ne devrait pas dire ça…, précise-t-il, François Hollande déclare, le 7 novembre 2013, cinq jours après le drame de Kidal : “on a le cas Serge Lazarevic, sans doute détenu par ceux qui ont tué les deux journalistes [Ghislaine Dupont et Claude Verlon] et qui auraient tué [Philippe] Verdon”. Autre affirmation extrêmement troublante, celle de Jean-Yves Le Drian. En mars dernier, le ministre français de la Défense déclare, à propos de Claude et Ghislaine : “Ils ont été trahis”, sans vouloir en dire plus. Or, souligne encore Pierre-Yves Schneider, ces trois dernières années, les plus hautes autorités de l’Etat ont nié catégoriquement le moindre lien entre la tragédie de Kidal et les prises d’otages précédentes, notamment celle des “quatre d’Arlit”, libérés le 29 octobre 2013, quatre jours avant l’assassinat de Ghislaine et Claude… Aujourd’hui, il apparaît que l’Elysée et la Défense en savent beaucoup plus que ce qu’ils disent. Pourquoi ce silence d’Etat ? Quels sont les faits que l’Etat veut cacher ? » Autant de questions toujours sans réponses…

    Plébiscite difficile en Côte d’Ivoire

    A la Une également, confirmation : la nouvelle constitution ivoirienne a été adoptée, sans surprise, à une écrasante majorité… « Le “Oui” l’emporte à 93,42 % », s’exclame Fraternité Matin en première page. Avec un taux de participation de 42,42 %. Ouattara gagne la constitution ! », s’exclame le site d’information Guinée Conakry infos. « L’opposition ivoirienne était montée au front pour dénoncer l’inanité, selon elle, de cette nouvelle constitution, les incohérences et les ambitions dynastiques d’une présidence superpuissante et même prédestinée ! Le taux de participation de 42,42 % vient démontrer, estime le site guinéen, qu’elle a été certainement entendue. »

    « Un plébiscite difficile », pointe pour sa part le quotidienAujourd’hui à Ouaga. « Difficile, vu le faible taux de participation. »

    En tout cas, « ADO tient son affaire », relève L’Observateur Paalga, toujours au Burkina. « Que l’enjeu, ou plutôt le manque d’enjeu, ait pu démobiliser les Ivoiriens, c’est fort possible, estime le journal, mais on pourrait aussi y voir le fait qu’ils ne sont pas convaincus de la pertinence des réformes voulues par le locataire du Palais de Cocody et de ce qu’elles peuvent bien apporter à l’enracinement de la démocratie et à la consolidation de l’Etat de droit. […] Restera maintenant à voir, conclut le quotidien ouagalais, ce que ce texte produira comme effet à l’épreuve de la réalité. »


    Sur le même sujet

    • France

      Assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon: 3 ans après, un silence d’Etat?

      En savoir plus

    • Mali/France

      Assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon: de trop nombreuses zones d'ombre

      En savoir plus

    • RFI

      Des dessins pour honorer la mémoire de Ghislaine Dupont et Claude Verlon

      En savoir plus

    • RFI

      Assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon: vingt SDJ réclament la vérité

      En savoir plus

    • France / Mali

      Ghislaine Dupont et Claude Verlon: vers la levée du secret défense

      En savoir plus

    • France / Mali

      Ghislaine Dupont et Claude Verlon: le secret défense pas encore levé

      En savoir plus

    • France / Justice

      Ghislaine Dupont et Claude Verlon: avancée dans l'enquête

      En savoir plus

    • France

      Ghislaine Dupont et Claude Verlon: des documents bientôt déclassifiés

      En savoir plus

    Prochaine émission

    À la Une: le Cameroun réussit son entrée dans la CAN

    À la Une: le Cameroun réussit son entrée dans la CAN
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.