GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Décembre
Vendredi 13 Décembre
Samedi 14 Décembre
Dimanche 15 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Décembre
Mercredi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Réforme des retraites: des responsables de gauche ce lundi en gare de Lyon pour soutenir les grévistes
    • France: Patrick Balkany, hospitalisé, ne sera pas présent à son procès en appel pour fraude fiscale, lundi après-midi
    • Grève durant les fêtes: PCF et LFI dénoncent le «chantage» et le «choix du pourrissement» du gouvernement français
    • Diplomates chinois expulsés: Pékin dénonce une «faute» des États-Unis (ministère)
    • Réforme des retraites: «il ne faut pas politiser Noël», lance Éric Woerth (LR) sur LCI
    • Huile de palme: l'Indonésie porte plainte contre l'Union européenne devant l'OMC, dénonçant une politique «discriminatoire»
    • L'usine Lubrizol de Rouen a partiellement redémarré samedi 14 décembre (direction)
    • Liban: nouveau report des consultations pour désigner un Premier ministre (présidence)
    • Grève en France: plus de 620 km de bouchons en Ile-de-France ce lundi matin

    COP22: «C'est une COP africaine», pour Carole Mathieu de l'IFRI

    Le ministre des Affaires étrangères marocain et président de la COP22 Salaheddine Mezouar et la ministre de l'Environnement française Ségolène Royal, lors de l'inauguration de la COP22 à Marakech, le 7 novembre 2016. REUTERS/Youssef Boudlal

    Le coup d'envoi de la COP22 a eu lieu à Marrakech ce lundi 7 novembre 2016. Où en est le combat contre le réchauffement climatique, un an après la signature de l'Accord de Paris, dans lequel 195 pays se sont engagés à tout mettre en oeuvre pour ne pas aller au-delà de 2° C de réchauffement d'ici la fin du siècle ? Quelle sera la place de l'Afrique dans les négociations ? Pour en parler, Florence Morice reçoit Carole Mathieu, chercheuse au centre énergie de l'Institut français des relations internationales (IFRI).

    « Le Maroc peut influer davantage sur l’agenda des négociations, porter des sujets qui sont plus importants du point de vue marocain et évidemment du point de vue du continent africain. Le Maroc dit vouloir être le porte-voix du continent africain. Il y a donc un certain nombre de priorités qui, a priori, auront une plus grande place dans les discussions. »


    Sur le même sujet

    • Maroc/COP 22

      COP22: la Banque européenne d'investissements mobilisée pour le climat

      En savoir plus

    • COP/Maroc

      Marrakech a fait une toilette verte pour accueillir la COP22

      En savoir plus

    • Climat

      COP22: l'Afrique en première ligne

      En savoir plus

    • Aujourd'hui l'économie

      Les défis de la COP22

      En savoir plus

    • Débat du jour

      COP22 : les Etats vont-ils passer le test de l’action ?

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.