GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Août
Lundi 14 Août
Mardi 15 Août
Mercredi 16 Août
Aujourd'hui
Vendredi 18 Août
Samedi 19 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Franc CFA: plus de tabou

    AFP/Seyllou

    Il faut 655,96 francs CFA pour acheter un Euro. C'est une valeur intangible qui n'est pas soumise aux variations du marché des changes. Cette parité fixe est issue de la création, après la Seconde Guerre mondiale, d’un mécanisme incluant les colonies françaises d’Afrique dans la sphère monétaire française. Et c'est une partie du débat qui a démarré, depuis de longs mois, et qui gagne en intensité. Ce débat oppose ceux qui ne veulent plus de la formule actuelle, car elle entraverait le développement économique des pays concernés à ceux dans l'autre camp qui considèrent que c’est un facteur de stabilité pour les économies d’Afrique de l’Ouest et centrale.
    Entrave au développement ou facteur de stabilité, tels sont les termes du débat auquel Jean-Pierre Boris a convié trois personnalités.

    Pour en débattre :

    - Kako Nubukpo est économiste. Il a été ministre de la Prospective du Togo, et est aujourd'hui à la tête du Département économique et numérique de l'Organisation internationale de la francophonie. Kako Nubukpo est l'un des principaux animateurs du débat sur le franc CFA, et l'un des coordonnateurs du livre collectif intitulé «Sortir l'Afrique de la servitude monétaire. A qui profite le franc CFA ?», et paru aux Editions La Dispute.

    - Gilles Dufrénot, professeur d'Economie à l'Université Aix-Marseille, chercheur au CEPII, l'un des principaux centres de recherche économique en France.

    - Etienne Giros, président délégué du CIAN, le Conseil des investisseurs français en Afrique.

    Autres éléments :

    1 / L’ancrage du franc CFA
    Dans le débat sur le franc CFA, un fait est patent, c'est l'ancrage de cette monnaie dans les habitudes des consommateurs de la zone franc, depuis plusieurs générations. Exemple, en Côte d'Ivoire, locomotive économique de la zone UEMOA, avec ce reportage Eco d'ici Eco d'ailleurs signé Frédéric Garat.

    Reportage CFA / Frédéric Garat

    Reportage CFA - F. Garat 1211 12/11/2016 - par Frédéric Garat Écouter


    2 / La dollarisation de l’économie ougandaise

    Au moment où des critiques s'expriment sur le franc CFA, les pays d'Afrique de l'Est réfléchissent à créer une monnaie commune. Des pays d'Afrique de l'Est qui ont chacun leur monnaie, et souffrent de la dollarisation de leurs économies. Exemple l'Ouganda avec ce reportage Eco d'ici Eco d'ailleurs signé Charlotte Cosset à Kampala. Reportage Ouganda : Charlotte Cosset.

    Reportage -dollarisation Ouganda- C. Cosset 1211 12/11/2016 - par Charlotte Cosset Écouter


    Sur le même sujet

    • Zone franc CFA

      Les grands argentiers africains de la zone franc à la rescousse du franc CFA

      En savoir plus

    • Monnaie

      Franc CFA: un mécanisme désuet, dit le futur ex-secrétaire général adjoint de l'ONU

      En savoir plus

    • Sommet zone franc CFA

      Le franc CFA a-t-il fait son temps?

      En savoir plus

    • Afrique / Zone franc

      Le franc CFA souffle ses 70 bougies

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.