GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    EDF s'allie à une start-up pour lancer une offre solaire en Afrique de l'Ouest

    Un panneau photovoltaïque. Getty Images/Buena Vista Images

    La COP22 se poursuit à Marrakech pour définir les règles d’application des décisions prises lors de la Conférence sur le climat de Paris en 2015. Réduire les émissions carbone, développer les énergies renouvelables fait, entre autres, partie des débats dans la ville marocaine, jusqu’à vendredi. EDF a profité de l’évènement pour annoncer une nouvelle offre de kits solaires en Afrique de l’Ouest, précisément en Côte d’Ivoire. Originalité de cette démarche, le groupe français s’est allié à une start-up américaine active en Afrique de l’Est.

    Un kit qui comprend des panneaux et des lampes solaires, avec la possibilité d’y adjoindre une radio ou une télévision à faible consommation. C’est l’offre de la start-up américaine Off Grid Electric, basée à Dar Es Salam. Déjà proposé à 120 000 clients en Tanzanie, ce produit a été détecté par les techniciens et les financiers du fonds d’investissement corporate d’EDF, Electranova Capital.

    L’idée, dupliquer le succès tanzanien en Afrique de l’Ouest, où le groupe français a une présence ancienne. EDF et Off Grid Electric ont opté pour le choix d’une coentreprise en Côte d’Ivoire pour proposer le kit à 1,5 million d’habitants dans les zones hors réseau électrique ou mal couvertes. 

    40 % des Ivoiriens sans électricité

    « Nous avons fait le choix de la Côte d’Ivoire, car c’est un pays où il y a un vrai essor démographique et économique », explique Simone Rossi, directeur international du groupe. En outre, 40 % des Ivoiriens n’ont toujours pas accès à l’électricité. Des populations qui se concentrent dans les zones rurales ou périurbaines.

    « L’éloignement du réseau entraîne des dépenses qui sont principalement le kérosène pour faire brûler des lampes, les piles électriques pour les radios, l’essence pour aller acheter les piles électriques, commente Valérie Levkov, directrice Afrique–Moyen-Orient d’EDF. Les gens font parfois des kilomètres de piste pour aller faire recharger leur portable et ils payent très cher le petit commerçant qui a le chargeur de téléphone. Notre offre vient se substituer à l’éclairage, mais aussi à ces dépenses liées à l’électricité. », poursuit-elle.

    Au plus près des besoins modestes

    Low cost, très peu énergivore, le produit se veut au plus près des besoins modestes des populations rurales, ou des petits commerces. Pour autant, d’après Bill Lenihan, le PDG de Off Grid Electric, « l’équipement se distingue du point de vue technologique avec des batteries au lithium-ion, des accessoires efficaces et solides ».

    À partir de 5 000 francs CFA (7 euros) par mois, payable via mobile, le client obtient l’équipement choisi parmi trois offres. Au terme de trois ans, ce kit lui revient de plein droit. Entre-temps, il bénéficie de l’expertise des agents EDF pour la réparation et l’entretien. « On propose une garantie de cinq ans. Cela nous permet aussi de développer le rapport avec le client et d’imprimer notre marque parmi la communauté en l’assurant que nous sommes là pour des années », s’enthousiasme Bill Lenihan, qui après le succès de son produit en Tanzanie, espère le reproduire en Afrique de l’Ouest.

    3 millions de personnes ciblées

    Commercialisée sous le nom « Zola » (de « Sola », soleil en swahili), l’offre sera d’abord déployée dans la région de Soubré dans l’ouest de la Côte d’Ivoire avant de viser à terme 1,5 million d’Ivoiriens puis un autre million et demi d’habitants dans la région.

    EDF, qui assure le service après-vente, est déjà présente sur le marché hors réseau en Afrique, mais il ambitionne de passer avec Off Grid Electric à l’échelle industrielle. D’après un rapport de 2016 de Bloomberg New Energy Finance et de la Banque mondiale, le marché est prometteur : 3 milliards de dollars d’ici 2020. 


    Sur le même sujet

    • Afrique Économie

      Les journées Afrique Développement et Numérique à Paris

      En savoir plus

    • Afrique Économie

      La Côte d’Ivoire veut produire plus de chocolat

      En savoir plus

    • Afrique Économie

      Côte d'Ivoire: lutte contre le travail des «enfants du cacao»

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Des start-up investissent dans l’énergie solaire en Afrique

    Des start-up investissent dans l’énergie solaire en Afrique
    Plus de la moitié des Africains n’ont pas accès à l’eau et à l’électricité. La plupart d’entre eux aspirent à l’amélioration de leurs conditions de vie avec notamment plus de confort à la maison. Cette aspiration peut se résumer par la volonté d'avoir (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.