GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Chine et les îles Salomon établissent des relations diplomatiques
    • Plusieurs centaines de personnes se revendiquant des «gilets jaunes» sont rassemblées à Paris ce samedi matin
    • Mondial 2019 de rugby au Japon: la France bat l'Argentine 23-21 dans un match capital pour la qualification
    • Chantier de Notre-Dame: «pas de pression» sur le calendrier des travaux (Franck Riester au «Parisien»)
    • Les Gardiens de la révolution préviennent que tout pays qui attaque l'Iran sera «le champ de bataille» (Hossein Salami)

    Programme Fillon/Juppé: un objectif, deux méthodes

    Alain Juppé et François Fillon, les deux finalistes de la primaire de droite en France. Vincent Kessler and Eric Gaillard REUTERS

    François Fillon affrontera Alain Juppé au deuxième tour de la primaire de la droite. Si les deux anciens Premiers ministres partagent les mêmes orientations économiques, leurs programmes divergent parfois sur les méthodes et les chiffres.

    Retrouver la croissance et le plein emploi,  les objectifs sont les mêmes, mais la différence se trouve dans les méthodes. Le programme de François Fillon est plus libéral que celui d’Alain Juppé. D’abord sur les économies budgétaires : François Fillon promet 100 milliards de réduction de dépenses publiques alors qu’Alain Juppé parle de 85 milliards. Où les trouver ? Les deux veulent tailler dans les effectifs des fonctionnaires.

    François Fillon envisage de supprimer 500 000 postes sur le quinquennat sans toucher aux effectifs de forces de l'ordre et de l'armée. « C’est impossible » a dit sans détour Alain Juppé à son rival lors du troisième débat jeudi soir. Juppé, lui, propose 300 000 suppressions d’emplois publics. Autre réservoir important pour trouver de l'argent; les dépenses de santé. Ici les différences sont plus importantes. Fillon souhaite 20 milliards de réduction du budget de la Sécurité sociale,  en proposant une franchise maladie universelle.

    Alain  Juppé propose aussi des économies mais quatre fois moins. Les deux n’oublient pas les allocations chômage; ils sont en faveur  d'une dégressivité de l’indemnisation mais à des rythmes différents. François Fillon en attend 10 milliards d’économies,  Alain Juppé 7 milliards. Ils espèrent dégager de l'argent à la faveur d'une réforme des retraites. Les deux candidats veulent repousser progressivement l’âge légal de départ à 65 ans.

    Deuxième point fort du programme des deux candidats pour améliorer la compétitivité de l’économie : la flexibilité du marché de travail

    Et cela passe par la hausse de la durée du temps de travail. François Fillon prône l’augmentation à 39 heures dans la fonction publique et plus de liberté pour les entreprises du secteur privé. Il veut laisser les salariés et les chefs d’entreprises négocier librement le temps du travail, jusqu'à 48 heures par semaine, soit le maximum autorisé par le droit européen.

    Le maire de Bordeaux, lui, reste plus prudent. Il est certes pour la suppression des 35 heures mais fixe comme durée hebdomadaire de référence les 39 heures. Pour rendre le marché du travail plus fluide, tous deux prônent l'allègement du Code de travail et des licenciements plus faciles, afin que les chefs d’entreprises ne craignent plus d'embaucher. Juppé préconise d'inscrire dans le contrat de travail les modalités de licenciement du salarié, Fillon plus radical veut simplifier les licenciements en introduisant le motif de réorganisation de l'entreprise afin de leur permettre de s'adapter au contexte économique.

    Autre levier économique de leur programme,  la baisse des taxes et impôts

    Ils sont tous les deux sur la même ligne. Baisser les charges et les impôts des entreprises. Fillon devance là encore son concurrent sur les chiffres. Il veut un allègement de 50 milliards d’euros et Juppé de 28 milliards. Les deux ont la même idée pour financer cette mesure phare : augmenter la TVA,  à hauteur de 22% pour Fillon et 21% pour Juppé. 

    Quant à l’impôt sur le revenu, Alain Juppé souhaite l’alléger de 2 milliards d’euros pour les ménages, tandis que François Fillon prône une réduction pour les particuliers qui investissent dans les PME, à hauteur de 30% de leurs investissements. Il propose aussi  la création d'une taxe à taux fixe sur les revenus du capital.


    Sur le même sujet

    • Réseaux sociaux

      Primaires à droite: sur Twitter, des réactions nombreuses et bigarrées

      En savoir plus

    • France

      Primaire de la droite: au bout du vote, l'émergence de François Fillon

      En savoir plus

    • France

      France: le premier tour de la primaire de la droite renverse la donne

      En savoir plus

    • France

      Primaire de la droite en France: un duel Fillon-Juppé au second tour

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.