GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    ONU: le «marteau-piqueur» Guterres au défi des Nations unies

    António Guterres, nouveau secrétaire général de l'ONU. REUTERS/Denis Balibouse/File photo

    Le Portugais António Guterres va prendre les rênes de l’Onu en janvier prochain. Il a été  intronisé officiellement ce lundi 12 décembre à New York où il a prêté serment. Les Portugais ne dissimulent pas leur fierté.
     

    de notre correspondante à Lisbonne,

    Le choix de Guterres pour le poste de secrétaire général de l’ONU rend heureux les Portugais. Ils l’admirent pour un parcours presque sans tache, et pour s’être s’effacé quand ce fut nécessaire. Au Portugal, António Guterres est un mélange assez rare de socialisme et de catholicisme, imprégné de Marx et d’Opus dei, dans les mêmes proportions. Une sorte d’ovni politique qui met tout le monde d’accord, à droite comme à gauche. « C’est le meilleur d’entre nous », a d’ailleurs déclaré le président de la République Marcelo Rebelo de Sousa à propos de Guterres.

    S’il fait l’unanimité, il ne bénéficie pas pour autant d’une grande couverture médiatique, l’homme étant plutôt discret. Un iconoclaste : brillant, érudit, polyglotte, détestant la morue… un Portugais atypique. A Donas, son village d’origine, où il passait ses vacances dans son enfance, il était qualifié d’enfant au cœur d’or. A 67 ans, l’homme reste auréolé de son humanité.

    Un parcours politique réussi

    António Guterres est un « chrétien de gauche » comme on le définit en France. Alors que sa jeunesse a été marquée par l’action sociale, au sein du mouvement de la jeunesse catholique, António Guterres se consacre à de -brillantes- études d’ingénieur en électricité, et se tient à l’écart des manifestations étudiantes, alors que la dictature vacille.

    Curieusement, sans que l’on sache trop comment, il décide en 1973 d’adhérer au tout jeune parti socialiste. Un an plus tard, au lendemain de la révolution démocratique des Œillets, celui qui arbore une moustache en hommage à Salvador Allende, entame une brillante carrière politique. Elle ne s’arrêtera qu’au début du second mandat de Premier ministre de Guterres en 2001. Les socialistes sont désavoués aux élections municipales, et le chef du gouvernement préfère démissionner dans l’intérêt supérieur du pays. Probablement plus affecté par le décès de sa femme qu’il n’y paraît, António Guterres s’éloigne alors de la politique et de son pays. Il préférera visiter les camps de réfugiés et tenter de résoudre leurs problèmes en tant que haut commissaire aux réfugiés de l’ONU, de 2005 à 20015.

    Un vrai stratège en matière de diplomatie

    António Guterres a la stature de l’homme politique au vrai sens du terme. C’est un habile négociateur doué d’un sens aigu de la communication et de la rhétorique. Un journaliste l’a même qualifié de « marteau piqueur », tant il maîtrise à la perfection l’art du discours, et possède de la force de conviction.

    L’un de ses exploits de stratège, sur la crise du Timor oriental, est souvent cité. Il a fait face à Suharto l’Indonésien, qui voulait garder le territoire, et à Clinton l’Américain, qu’il a menacé de perdre un allié précieux en Europe si les Etats-Unis ne soutenaient pas la cause timoraise.

    Sous ses airs débonnaires, l’homme cache un fin stratège passionné d’histoire, très cultivé et déterminé. Le « marteau-piqueur » portugais semble à la hauteur des rochers diplomatiques qui l’attendent.


    Sur le même sujet

    • ONU

      António Guterres, plutôt «général» que «secrétaire» de l’ONU?

      En savoir plus

    • ONU

      Quelle vision de l'Afrique pour l'ONU version António Guterres?

      En savoir plus

    • Haïti

      Aide humanitaire en Haïti: Ban Ki-moon est déçu par la communauté internationale

      En savoir plus

    • Etats-Unis

      Etats-Unis: Trump nomme Nikki Haley ambassadrice à l'ONU

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.