GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Juillet
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Tunisie: quelle ambition pour le numérique?

    Avec une croissance annuelle de 11%, le numérique est déjà un moteur de l'économie tunisienne. tunisia 2020.com

    Face à l’effondrement du secteur du tourisme, une de ses principales sources de revenus, la Tunisie explore d’autres pistes de développement économique. Le projet « Tunisie Numérique 2020 » ambitionne de faire du pays une plateforme entre l'Europe et l'Afrique.

    Avec une croissance annuelle de 11%, le numérique est déjà un moteur de l'économie tunisienne. Pour le développer davantage, le gouvernement s'appuie sur les entreprises privées.

    « C’est la première fois que le secteur public se dit : "Je ne vais pas tout faire tout seul et il y a des secteurs que je connais mal", explique l'éditeur de logiciel Badredine Ouali, qui préside le partenariat public-privé Smile Tunisia. « De notre côté, nous sommes conscients qu'après la révolution, le rôle de la société civile devient plus important et c’est pourquoi nous mettons notre savoir-faire au service de la Tunisie », affirme l’entrepreneur.

    L'objectif du gouvernement tunisien est de créer 100 000 emplois d'ici 2020. Pour l’atteindre, le concours des entreprises étrangères est le bienvenu. « La Tunisie, c'est un réservoir de talents et c'est encore plus vrai dans le numérique », affirme le Français Alexandre Zaplovsky qui édite des logiciels libres, et qui, avec son antenne à Tunis a déjà créé quarante emplois sur place. Pour ce référent de l'alliance franco-tunisienne pour le numérique, [mise sur pied pour rapprocher les entreprises digitales des deux rives, ndlr] le talent et la compétitivité des jeunes talents du numérique tunisien sont un véritable atout pour les deux rives.

    « Les Américains fabriquent leurs composants en Inde. Nous, Français, avons tout intérêt à créer une relation privilégiée avec nos amis tunisiens », défend Alexandre Zaplovsky pour qui le pays gagnerait à se distinguer de son voisin marocain en matière de numérique, en misant sur des spécialités, comme les smart-cities ou les objets connectés.

    Actuellement, le secteur numérique représente 7% du produit intérieur brut de la Tunisie, c'est-à-dire plus que le tourisme.
     

     


    Sur le même sujet

    • Afrique Économie

      La Banque européenne d’investissement soutient la relance tunisienne

      En savoir plus

    • Tunisie

      Tunisia 2020: les investisseurs étrangers répondent présents

      En savoir plus

    • Aujourd'hui l'économie

      Opération séduction en Tunisie pour attirer les investisseurs

      En savoir plus

    • Aujourd'hui l'économie

      La Tunisie vante son nouvel environnement aux investisseurs étrangers

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Conakry: un centre moderne de gestion des déchets en construction

    Conakry: un centre moderne de gestion des déchets en construction
    En Guinée, l’Anasp, l’Agence nationale de l’assainissement et de la salubrité publique vient d’entamer la professionnalisation de la gestion des déchets solides de la ville de Conakry, avec le soutien financier de l’Union européenne. Le processus, qui (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.