GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Juillet
Jeudi 19 Juillet
Vendredi 20 Juillet
Samedi 21 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 23 Juillet
Mardi 24 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    La démonétisation en Inde: coup de maître ou folie économique?

    Les partisans indiens du Parti du Congrès tiennent des billets de monnaie indiennes pendant une protestation contre la décision de demonitiser les billets de 500 et 1000INR à Bangalore, le 28 novembre 2016. AFP/Kiran MANJUNATH

    Le 8 novembre 2016, le Premier ministre indien, Narendra Modi, surprend tout le pays en annonçant que les deux billets à plus forte valeur seront invalidés, dès le lendemain. Tout cet argent liquide doit être déposé sur un compte en banque pour être échangé par de nouveaux billets. L'objectif de ce coup de force : couper l'herbe sous le pied de tous ceux qui cachent du liquide chez eux, issu de la corruption ou de l'économie parrallèle. Des sommes jamais déclarées aux autorités, qui représenteraient jusqu'à 60% du PIB. Ces billets doivent donc être rapportés aux banques, et taxés, ou seront perdus à jamais.

    Mais, cette mesure radicale a semé un vrai chaos dans la troisième économie asiatique. Car en Inde, 98% des échanges sont réalisés en liquide, et les nouveaux billets n'arrivent qu'au compte-gouttes. Depuis plus d'un mois, les habitants font donc la queue pendant des heures pour obtenir un peu d'argent, la consommation a chuté et la plupart des commerces vivent une vraie crise. Les économistes s'alarment : car cette situation risque de durer plus longtemps que prévu, et pourrait faire plonger l'économie indienne en récession.


    Sur le même sujet

    • Inde

      Une startup indienne propose d'attendre à votre place aux guichets

      En savoir plus

    • Inde

      Inde: manifestations de l’opposition contre la pénurie d’argent liquide

      En savoir plus

    • Inde

      Crise des billets en Inde: des manifestations prévues ce lundi

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      La pénurie de billets de banque en Inde fait bondir les cours du coton

      En savoir plus

    • Aden, capitale du chaos

      Aden, capitale du chaos

      Le Yémen est en guerre depuis plus de trois ans. Bilan : 10 000 morts, 2 millions de déplacés qui manquent de tout. À l’origine …

    • Pékin chasse sa population bas de gamme

      Pékin chasse sa population bas de gamme

      Pékin fait peau neuve et se rêve capitale du monde, digne de New York ou de Singapour. Depuis des mois, les bulldozers sont partout et rasent des quartiers …

    • Irak: après Daech, le défi majeur de l'éducation

      Irak: après Daech, le défi majeur de l'éducation

      Il y a à peine plus de quatre mois, fin décembre 2017, le gouvernement irakien annonçait la fin de la guerre contre l'organisation Etat islamique. …

    • Kenya: le revenu universel testé à grande échelle

      Kenya: le revenu universel testé à grande échelle

      Au Kenya, le revenu universel ne sera bientôt plus une utopie. L’ONG américaine Give Directly est en train d’y mettre en place le plus grand …

    • La Suède, le pays sans cash

      La Suède, le pays sans cash

      Dans les boutiques de Stockholm, vous pouvez voir les Suédois payer avec leur carte bancaire, ou leur téléphone, mais de plus en plus rarement avec …

    • Cannabis, le green rush californien

      Cannabis, le green rush californien

      Depuis le 1er janvier 2018, le cannabis est légal en Californie. Joint, vaporette, chocolat, confiseries, thé ou même gel douche et shampooing, l’Etat …

    • Le Pool au Congo-Brazzaville: un cessez-le feu et maintenant ?

      Le Pool au Congo-Brazzaville: un cessez-le feu et maintenant ?

      Grand Reportage nous emmène aujourd’hui dans le Pool au Congo-Brazzaville. Le 23 décembre 2017, il y a un peu plus de six mois, les autorités …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.