GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Pékin accuse Londres de «jeter de l'huile sur le feu» après l'agression d'une ministre hongkongaise
    • Chutes de neige en France: 300 000 foyers privés d'électricité dans quatre départements (Enedis)
    • Le président lituanien gracie deux espions russes (officiel)
    • Chili: près de 200 manifestants éborgnés par les forces de l'ordre depuis le début de la crise sociale (INDH)
    • Chili: le Parlement convoque un référendum afin de réviser la Constitution de Pinochet (officiel)

    Sécurité: faut-il rétablir le contrôle aux frontières intérieures de l'UE?

    REUTERS/Paul Hackett/File Photo

    Depuis l'attaque au camion-bélier qui a fait 13 morts le 19 décembre à Berlin, les enquêteurs allemands ont découvert que le terroriste présumé, le Tunisien Anis Amri, avait transité par les Pays-Bas et la France avant de rentrer en Italie où il a été abattu. Depuis la diffusion de ces informations, les partis européens d'extrême droite remettent en cause la liberté de circulation dans l'espace Schengen qui permet selon eux aux terroristes de se déplacer sans jamais être inquiété. Pourtant aujourd'hui, les pays de l'espace Schengen ont pour la plupart rétabli leur contrôle aux frontières, processus rendu possible depuis l'afflux massif de migrants et en raison des attentats de ces derniers mois.

    « Le rétablissement des frontières intérieures de l'Europe représente un coût exorbitant en termes de structures, de personnes et d'équipement. La Commission européenne estime que le coût immédiat et direct d'une telle mesure serait de 5 à 18 milliards d'euros. »

    Yves Pascouau, chercheur associé à l'Institut Jacques Delors, spécialiste des politiques migratoires dans l'Union européenne.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.