GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Vulgariser les savoirs sur YouTube et le fonctionnement des institutions sur une radio

    Manon Bril, Leo Grasset, Mardi Noir, ces trois «youtubeurs» rendent la science accessible au grand public. Esther Vargas / Flickr CC

    L’Atelier vous propose de rencontrer un journaliste tunisien Mohamed Haddad, formateur, correspondant pour l'AFP et Reuters, mais surtout fondateur du projet Barr-Al Aman, incubé et accompagné dans le cadre du programme Safir Lab, co-piloté par l’Institut français et l’agence de coopération médias CFI.

    Barr Al Aman est une émission radio hebdomadaire d’une heure traitant particulièrement des instances locales et nationales élues, en Tunisie.

    Mais aussi, cette semaine, on va réentendre nos amis youtubeurs nous parler de vulgarisation des savoirs. Pourquoi est-ce si opportun ?

    YouTube, c’est évident, est en passe de devenir LA plateforme grand public pour héberger toutes sortes de vidéos… Et oui, cent fois oui, mille fois oui, on y trouve tout et n’importe quoi, des vidéos insensées, des archives formidables, des séquences parfois violentes ou insoutenables, de belles productions amateurs ou encore des diaporamas sonores sortis d’on ne sait quelle imagination en délire...

    A la croisée du mobile et des plateformes comme YouTube, il y a des millions et des millions d’internautes. Oui mais voilà : le savoir est-il seulement compatible avec…. YouTube ?

    On s’est donc installé dans le grand studio de RFI, en compagnie de 3 vidéastes qui, sur YouTube, se sont lancés dans la vulgarisation des savoirs pour tenter d’y voir clair :
    - Manon Bril, de la chaîne C’est une autre histoire,
    - Leo Grasset, de Dirty Biology,
    -Mardi Noir qui propose aux internautes, je cite,… de « se psychanalyser la face ».
     


    Sur le même sujet

    • Atelier des médias

      La vulgarisation des savoirs est-elle compatible avec YouTube ?

      En savoir plus

    • Internet / Vidéo

      YouTube libère la création et bouscule la télévision

      En savoir plus

    • Allemagne

      Allemagne: YouTube met fin à un conflit sur les droits d'auteur

      En savoir plus

    • Réseaux sociaux / Culture

      YouTube, un danger pour les droits d'auteur

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.