GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
Lundi 24 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 26 Septembre
Jeudi 27 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Les distinctions de l'année 2016

    Denise Epoté. © RFI

    En ce Premier jour de l'an Denise Epoté, revue des personnalités qui se sont distinguées par leurs actions. Elles sont les têtes d'affiche 2016.

    Je l'avoue humblement ce choix est très subjectif. Mais il était difficile en 4 minutes de faire une synthèse de la quarantaine de chroniques diffusées tout au long de l'année. L'Union africaine ayant décrété que 2016 était l'année de la Femme africaine, je commencerai tout naturellement par les femmes qui ont été des têtes d'affiche au cours des douze derniers mois.

    - Au lendemain des scandales qui ont secoué la FIFA, nous appelions tous de nos vœux des changements profonds de l'institution. C'est chose faite, avec la nomination de la Sénégalaise Fatma Samoura au poste de secrétaire général. L'arrivée d'une femme dans ce monde exclusivement masculin et à ce poste est à graver d'une pierre blanche dans les annales du football mondial.

    - Sur les longs-courriers reliant Naïrobi à Paris , Londres, Dubai ou Hong Kong, les passagers du commandant de bord Irène Koki Mutungui ne sont pas prêts d'oublier le joli minois de cette quadra qui depuis deux décennies est aux manettes des différents appareils de la flotte nationale. Un parcours sans faute pour cette fille de pilote formée au Kenya puis à Oklahoma aux Etats-Unis.

    - On se souvient de la campagne en faveur de l'élimination de l'apatridie que Rokia Traoré avait soutenue en 2015. Aux réfugiés maliens, l'artiste a dédié son dernier album NÉ SO qui, en bambara, signifie chez soi. Pour autant, si la notoriété de l'artiste peut aider à défendre la cause des migrants, elle ne suffira pas à faire changer leur situation économique et humanitaire dans les pays d'accueil.

    - En 2013 lorsque Touria El Glaoui décide de créer sur les bords de la Tamise une foire d'art contemporain africain, elle essuie quelques sourires moqueurs. Trois ans plus tard sur le marché de l'art, la foire «1-54» est en passe de devenir un rendez-vous incontournable tant pour les collectionneurs que pour les artistes qui hier encore étaient quelque peu septiques. Il ne reste plus qu'à convaincre les grandes galeries qui ont quelques réticences.

    Des hommes se sont également distingués

    - Le premier est incontestablement Alain Nteff, jeune informaticien camerounais de 27 ans, dont l'application Gifted Mom a en l'espace de trois ans changé la vie de 100000 mamans et celle de leurs bébés. Il suffit d'être inscrite sur la plateforme pour bénéficier gratuitement de conseils pendant la grossesse et de recevoir régulièrement les dates de vaccination du nouveau né. Une véritable révolution pour les femmes en zones rurales où les centres de santé ne sont pas légion

    - Les enfants de la localité de Torok au sud du Tchad connaissent eux aussi leur bienfaiteur. Didier Lalaye, un enfant du pays basé à Utrecht aux Pays-Bas et qui, grâce au numérique, a décidé de changer le cours des choses. En deux ans, les prix remportés par son innovation ont permis de guérir 600 enfants sur les 2500 consultés. Avec le concours de firmes internationales, Dawa Mobile Health qui en arabe veut dire « traitement » , a vu le jour.

    - L'idée avait germé en février 2014 lors du forum organisé par les Nations unies sur l'énergie durable pour tous. Akon Lighting Africa, fondation de la star du R&B d'origine sénégalaise et la société Solektra ont ouvert une académie du solaire à Bamako. On peut saluer cette initiative, même si en raison de la quantité de soleil qu'il y a à revendre sur le continent, elle aurait pu intervenir plus tôt.

    - Autre tête d'affiche en 2016, Abderahmane Ndiaye. Il s'est fait tout seul mais il n'oublie pas ce que son groupe international doit aux missions diplomatiques, aux institutions, aux banques, aux industries et aux particuliers qui depuis trente ans lui font confiance. La sécurité des biens et des personnes est un secteur trop sensible pour être confiée à une entreprise locale aussi prestigieuse soit-elle. Jusqu'ici les principales entreprises qui se partageaient ce marché étaient étrangères. S'imposer et être reconnu dans ce créneau mérite d'être salué.


    Sur le même sujet

    • Afrique Économie

      Le secteur numérique africain pourvoyeur de services publics

      En savoir plus

    • Le débat africain

      Les innovations africaines

      En savoir plus

    • Visa pour l'image 2016

      Fatima's Drawings, Visa d’or de l’information numérique

      En savoir plus

    • Reportage Afrique

      Côte d'Ivoire: «Baby Lab», la start-up qui lutte contre les inégalités d’accès au numérique

      En savoir plus

    • Technologies

      #CES2016: le coq chante entouré des innovations dernier cri

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.