GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Octobre
Jeudi 19 Octobre
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 23 Octobre
Mardi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Pénurie d’œufs : les Etats-Unis volent au secours de la Corée du Sud

    Reuters/Michaela Rehle

    La Corée du Sud a dû abattre plus de 20 millions de volailles pour enrayer la pire épidémie de grippe aviaire de son histoire. Aujourd'hui, le pays asiatique manque d'œufs. A Washington, l'administration s'active pour permettre aux éleveurs américains de fournir des œufs à la Corée du Sud.

     

    Rouvrir le plus vite possible le commerce des œufs entre les États-Unis et la Corée du Sud. C'est à cette tâche que s'attellent les deux administrations de part et d'autre de l'océan Pacifique. Car il y a urgence : la Corée du Sud manque d'œufs. Le pays asiatique est soumis à la pire épidémie de grippe aviaire de son histoire.

    Depuis l'irruption du virus H5N6 le 18 novembre dernier, 26 millions de volailles ont dû être abattues. Un quart du cheptel avicole sud-coréen anéanti en un mois et demi, dont une majorité de poules pondeuses. Au pays du Matin calme, le prix des œufs a bondi de 60% par rapport à l'an dernier. Les industries agro-alimentaires sud-coréennes cherchent à s'approvisionner à l'étranger, auprès de la Nouvelle-Zélande, de l'Espagne et des États-Unis . Mais ce n'est pas si simple.

    Un marché qui reste bloqué aux États-Unis

    Même si les États-Unis croulent sous les œufs, et que les fermiers américains n'attendent que cela : exporter, pour écouler leurs œufs à un meilleur prix que celui qu'ils en tirent en ce moment sur le marché national, le commerce des produits avicoles américains est encore bloqué par de nombreux pays... dont la Corée du Sud. Car les États-Unis ont eux-mêmes connu une terrible épidémie de grippe aviaire en 2015. A l'époque les éleveurs américains avaient dû se résoudre à une hécatombe de volaille comparable à celle que subit la Corée du Sud aujourd'hui. Les partenaires commerciaux des États-Unis avaient alors fermé leur frontière à tous les produits de la volaille en provenance des États-Unis , cela inclut les œufs.

    Aujourd'hui, la Corée du Sud en a besoin, les États-Unis y ont intérêt : il faut accélérer les procédures pour permettre à nouveau ce commerce. Les deux administrations n'ont pas chômé pendant les fêtes et devraient donner leur feu vert dans la semaine. Les œufs américains devraient bientôt pouvoir traverser le Pacifique et les Sud-Coréens, habitués aux coquilles marron, devront s'accoutumer aux coquilles blanches des élevages américains.

     

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.