GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Samedi 16 Décembre
Dimanche 17 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Décembre
Mercredi 20 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Les légumes secs s'invitent chez un grand du négoce

    L'Inde est le destinataire de la moitié du commerce mondial de légumes secs, ils sont la base de l'alimentation au Pakistan et au Bangladesh. Getty Images

    Preuve de l'intérêt croissant du négoce pour les lentilles, les pois et les haricots secs, un géant du sucre et du café, ED&FMan, rachète le spécialiste britannique des légumes secs, Maviga.

    Les légumes secs s'invitent chez un grand du négoce. ED&F Man, le géant du sucre et du café, 8 milliards de dollars de chiffres d'affaires, s'offre un spécialiste du commerce des lentilles, fèves, pois et autres haricots secs : Maviga. Une entreprise britannique beaucoup plus modeste, créée il y a vingt ans par un trader peu banal. C'est par la bande dessinée que Marcus Cole fait la promotion de ses pois et de ses lentilles. Son héros ? Jack Bean, évidemment.

    Derrière la décontraction, Maviga est devenu un champion mondial des légumes secs, avec des bureaux sur tous les continents, 300 millions de dollars de chiffre d'affaires et un bénéfice de 8 millions de dollars, en hausse de 62% en 2015. Cette année-là, il est vrai, l'Inde est privée de mousson. Déjà destinataire de la moitié du commerce mondial de légumes secs, elle doit importer en urgence des quantités record de lentilles et de pois secs du Canada, d'Australie, des Etats-Unis, de Russie et du Mozambique.

    Les prix mondiaux des légumes secs doublent, triplent en 2015-2016. Ces produits, base de l'alimentation au Pakistan, au Bangladesh, et encore très consommés sur le pourtour sud et est de la Méditerranée, sortent de l'oubli. L'ONU consacre même 2016 comme l'année internationale des légumes secs. Une façon de promouvoir cette source végétale de protéines, écologique ça ne gâche rien, l'azote capté par ces plantes amende ensuite les sols.

    Pour l'instant les légumes secs sont très marginaux dans l'alimentation des Occidentaux, Maviga a bien essayé de promouvoir le toast à la farine de pois auprès des Britanniques. Mais jusqu'à présent, il a eu plus de succès en vendant les fèves cultivées en Grande-Bretagne aux Egyptiens. Il n'empêche, le rachat de ce spécialiste des légumes secs par ED&F Man marque l'intérêt nouveau du négoce agricole pour les plats de lentilles.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.