GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 23 Mars
Vendredi 24 Mars
Samedi 25 Mars
Dimanche 26 Mars
Aujourd'hui
Mardi 28 Mars
Mercredi 29 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Mozambique: la route, cible du conflit silencieux entre Frélimo et Renamo (volet 1/2)

    Maputo, la capitale du Mozambique. DR

    Au Mozambique, le leader de la Renamo, Afonso Dhlakama a annoncé mardi dernier, le 3 janvier, une trêve militaire de deux mois, jusqu’au 4 mars. C’est un nouvel espoir fragile pour les Mozambicains. Leur pays est le théâtre d’un conflit de basse intensité opposant le Frélimo au pouvoir et la Renamo, le principal parti d’opposition et ancienne rébellion de la guerre civile, qui revendique un meilleur partage du pouvoir. Son chef, Afonso Dhlakama, a trouvé refuge dans le maquis en octobre 2015 après des élections contestées, en déclarant qu’il prendrait le contrôle de 6 provinces sur les 11 que compte le Mozambique. Tout au long de l’année 2016, des affrontements sporadiques ont éclaté entre forces gouvernementales et branche armée de la Renamo. Liza Fabbian s’est rendue mi-décembre sur la route nationale 1, l’axe principal qui relie le sud et le nord du Mozambique, où les incidents sont récurrents...


    Sur le même sujet

    • Invité Afrique soir

      La trêve au Mozambique «est un acte politique très intelligent de la part de l’opposition»

      En savoir plus

    • Mozambique

      Mozambique: l'opposition décrète une trêve de deux mois

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.