GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Aujourd'hui
Lundi 26 Août
Mardi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Roumanie: l’ancien président Ion Iliescu rattrapé par la justice

    Par
    L'ancien président roumain Ion Iliescu a refusé de répondre aux questions des journalistes l'attendant à la sortie du palais de justice. AFP PHOTO / GRIGORE POPESCU

    L’ancien président roumain Ion Iliescu, 86 ans, de nouveau face à la justice. Depuis décembre dernier, il est inculpé pour crimes contre l’humanité par les procureurs militaires de la Cour suprême. Vingt-six ans après les faits, il vient d’être entendu par le Parquet dans la sombre affaire des Minériades. Va-t-il enfin être jugé ? Eclairages de notre correspondant Benjamin Ribout à Bucarest.
     

    Q : Tout d'abord, qu'est-ce que sont exactement que ces Minériades ?

    R : Le terme de Minériades évoque la descente sur Bucarest des mineurs de la vallée du Jiu…Pour mater les manifestations étudiantes dans les années 1990. Il y a eu six Minériades, la plus terrible a lieu du 13 au 15 juin 1990, soit immédiatement après la Révolution roumaine. A cette époque Ion Ilescu est au pouvoir mais depuis peu de temps et il a du mal à asseoir sa légitimité.  En résumé le pouvoir roumain est donc accusé d’avoir fait appel à plusieurs reprises à ces milliers de mineurs pour aider les autorités à venir à bout de la jeunesse frondeuse, dans la capitale. Résultat sanglant : 6 morts et des milliers de blessés, rien que durant ces trois jours de juin 1990.

    Q : Et on reproche donc à Ion Iliescu d'avoir orchestré tout ça...

    R : Oui, clairement. Le président Iliescu a très vite compris que la rue était une menace pour son pouvoir dans cette période post révolution incertaine. Il est accusé d'avoir instrumentalisé les mineurs, avec l'aide des services secrets/la Securitate encore très présente. Il s'est justifié à l'époque avec un discours hérité de la période communiste en disant qu'il fallait « sauver le pays des mains des voyous mais aussi du péril capitaliste, ou encore des nationalistes hongrois ». Iliescu a toujours été un fin stratège. Son large sourire plane sur toutes les zones d’ombre de ces trente dernières années: de la prétendue « Révolution » de 1989 à la transition démocratique inachevée, en passant par la décision de liquider le couple Ceaucescu.

    Q : Les faits remontent à plus de 26 ans. Pourquoi si longtemps ?

    R :  Ion Iliescu est toujours parvenu à échapper à la justice. Déjà, il ne faut pas oublier qu'il a été président jusqu'en 2004 -avec une interruption entre 1996 et 2000. En réalité, c'est seulement depuis peu qu'il a un peu moins d'influence au sein de son parti. A sa sortie du parquet où il a été entendu lundi, il est apparu assez fatigué et taciturne. Lui d'ordinaire si volubile s'est contenté de répéter qu'il ne se considérait bien entendu pas coupable. Le procureur général a annoncé qu'un procés devrait avoir lieu rapidement cette année. Ce sera une première. A l'image de la Révolution et de la période communiste, la Roumanie n'a jamais su regarder son passé en face. Classé en 2009 avec seulement la condamnation de 4 mineurs, ce dossier des Minériades a été rouvert en 2014 après un blâme de la Cour européenne des droits de l’homme. Depuis le 11 janvier, les magistrats voient défiler les 18 protagonistes de ces Minériades de juin 1990: Petre Roman, Premier ministre à l’époque, Virgil Magureanu, ex-directeur des services de renseignements, ou encore Miron Cozma, l’ancien leader des mineurs du Jiu.

    Mais celui qui comme toujours attire la lumière des projecteurs, c’est Ion Iliescu.


    Sur le même sujet

    • Bonjour l'Europe

      Roumanie: la démocratie à l'épreuve après la formation du nouveau gouvernement

      En savoir plus

    • Roumanie / Politique

      Roumanie: Sorin Grindeanu, nouveau Premier ministre

      En savoir plus

    • Roumanie

      Elections législatives en Roumanie: nette victoire des sociaux-démocrates du PSD

      En savoir plus

    • Bonjour l'Europe

      Roumanie: polémique autour d'un reportage de la chaîne Sky News

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.