GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Août
Jeudi 17 Août
Vendredi 18 Août
Samedi 19 Août
Aujourd'hui
Lundi 21 Août
Mardi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Qui veut la peau des internautes ?

    Nicolas Arpagian. © RFI/Marie-Stéphanie Servos

    Pas une semaine ne passe désormais sans que l’on entende parler de « cybersécurité » et de « cyberguerre ». Les questions concernant le rôle des pirates informatiques dans l’élection présidentielle américaine, ou encore les velléités de la Corée du Nord en matière de cyberattaques sont dans toutes les têtes. On parle aussi des risques que font peser des écoutes généralisées sur nos libertés et nos démocraties, sans parler des vols réguliers, à grande échelle, de millions de données d’utilisateurs hébergés par des multinationales pas toujours suffisamment armées pour sécuriser nos informations.

    Et si l’envers d’un monde inter-dépendant et hyper-connecté, le monde dans lequel nous vivons désormais, c’était cette vulnérabilité nouvelle du plus grand nombre, c’est-à-dire, de tous les internautes ? 

    Depuis que le « cyberespace », comme on dit parfois existe, il reste tout un monde à inventer. Il manque à ce territoire connecté, un code de la route, un code de bonne conduite, voire un « droit de la guerre » explicite, qui permettrait de s’entendre sur les règles du jeu, mais surtout qui définirait ce qu’est une cyber-agression.
     
    Alors, à l’aune de tous ces enjeux, à l’Atelier, on s’est posé la question : finalement, qui veut la peau des internautes ?
     
    Et pour y répondre, on s’est tourné vers Tristan Nitot, fondateur de Mozilla Europe et auteur de Surveillance:// les libertés au défi du numérique, comprendre et agir, un livre qui analyse la manière dont nous sommes surveillés. Nicolas Arpagian, spécialiste de la cyberguerre est aussi venu nous parler cybersécurité, quelques semaines avant les présidentielles françaises et européennes.
     
    Ce samedi, on a aussi appelé Patient Ligodi, directeur général du site d’actualités Actualite.cd basé à Kinshasa.
     
    Invité :  Nicolas Arpagian, auteur de « La Cybersécurité » (PUF collection Que sais-je ?), directeur scientifique du cycle « Sécurité Numérique » à l’INHESJ (Institut National des Hautes Etudes de la Sécurité et de la Justice).

     


    Sur le même sujet

    • France

      France: le ministère de la Défense dit avoir déjoué 24000 cyberattaques en 2016

      En savoir plus

    • OSCE

      L'OSCE touchée par une cyberattaque

      En savoir plus

    • Russie

      Russie: la nouvelle stratégie de cybersécurité de Poutine

      En savoir plus

    • Russie

      Russie: une cyberattaque d’envergure vise cinq grandes banques du pays

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.