GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Protectionnisme: un retour en force?

    Donald Trump et Theresa May. Montage/REUTERS/Jonathan Ernst/Neil Hall

    Depuis que les électeurs britanniques ont décidé, au mois de juin 2016, que leur pays allait quitter l'Union Européenne, la menace d'un retour des politiques protectionnistes plane sur la planète. Mais, c'est l'élection de Donald Trump qui a mis le nationalisme économique tout en haut de l'affiche.
    Une philosophie politique qui va à l'encontre de tous les accords internationaux négociés, au cours des dernières décennies, et que François Hollande, le président français, défendait la semaine dernière, à Santiago du Chili comme le président chinois Xi Jinping, lors de la conférence de Davos, en Suisse.
    Alors, la volonté de Donald Trump de relancer une politique protectionniste sera-t-elle suivie d'effets ? Quel impact pour l'économie américaine et pour le reste du monde ? Trump et le Brexit, est-ce que cela signifie que le libre-échange a vécu ? A quand remontent les dernières grandes vagues de politique protectionniste ?
    Voilà quelques-unes des questions posées par Jean-Pierre Boris à ses trois invités.

    - Akiko Suwa-Enseinman, chercheuse à l'Ecole d'Economie de Paris, directrice de recherche à l'Institut national de la recherche agricole, l'INRA. Ses travaux sont consacrés à l'impact de la libéralisation économique sur les économies en développement. 

    - Pascale Leprêtre, une des responsables de la Fédération Forge Fonderie de France. C'est une fédération qui regroupe des entreprises du secteur de la métallurgie. Au total, 43 000 salariés.

    - Benjamin Coriat, professeur d'Economie à Paris XIII, membre du collectif des économistes atterrés.

    Reportages diffusés pendant l'émission :

    REPORTAGE MEXICO / EMILIE BARRAZA 31/01/2017 Écouter

    1 / En tout cas, au Mexique, on s'inquiète de la nouvelle politique économique américaine. C'est en particulier le cas dans la ville de Toluca, à quelques dizaines de kilomètres de Mexico. Toluca, capitale d'une industrie automobile mexicaine en danger, c'est un reportage Eco d'ici Eco d'ailleurs signé Emilie Barraza à Mexico.

     

    REPORTAGE NIGERIA / MOISE GOMIS 31/01/2017 Écouter

    2 / Depuis deux ans, le Nigeria, la première puissance économique africaine limite les importations de produits agricoles ou manufacturés. Dernier produit en date, depuis le premier janvier : les voitures ne peuvent plus être importées par voie terrestre, via la frontière avec le Bénin voisin. Car au passage, les taxes douanières étaient souvent omises. Un manque à gagner considérable pour le budget de la Fédération nigériane. Mais, cette mesure protectionniste ne fait pas que des heureux à Lagos. C'est un reportage Eco d'ici Eco d'ailleurs signé Moïse Gomis.

    REPORTAGE SEBASTIEN FARCIS / INDE 31/01/2017 Écouter

    3 / Témoin de la volonté de continuer à ouvrir l'économie internationale, ce qui se passe en Inde. Depuis plusieurs années, le gouvernement indien est lancé dans une opération de conquête des opérateurs étrangers. Et particulièrement, depuis l'arrivée au pouvoir de Narendra Modi en 2014. Le Premier ministre indien cherche à faire venir des investisseurs du monde entier pour dynamiser l'industrie indienne. C'est un reportage Eco d'ici Eco d'ailleurs signé Sébastien Farcis à New Delhi.

     


    Sur le même sujet

    • Allemagne / Etats-Unis

      Merkel met en garde Trump contre les tendances protectionnistes

      En savoir plus

    • Royaume-Uni / UE

      Brexit : Theresa May prône une rupture «claire et nette» avec l’UE

      En savoir plus

    • Pérou

      Le Forum Asie-Pacifique s'entend pour lutter contre le protectionnisme

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.