GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Syrie: un soldat turc a été tué dans une attaque des forces kurdes (ministère de la Défense)
    • Chili: trois morts dans les troubles à Santiago
    • Transport aérien: le plus long vol direct de l'histoire organisé par Qantas, parti de New York, a atterri à Sydney
    • Donald Trump renonce à accueillir le G7 2020 dans son golf en Floride

    Banh Chung: gâteau-terre, gâteau de Têt

    Un banh-chung, gâteau de riz gluant fourré à la viande. RFI / Lam Nguyen

    La Chine, la Corée, le Vietnam célèbrent le nouvel an Lunaire. Nous sommes entrés samedi 28 janvier 2017 dans l'année du Coq de feu. Les festivités durent une dizaine de jours en Chine et trois jours au Vietnam où les fêtes de la Nouvelle année portent le nom de «Têt». Peut-être moins connues que les célébrations chinoises, les vietnamiennes sont aussi évidemment l'occasion pour les familles de se retrouver et de célébrer la nouvelle année en souhaitant santé, fortune et bonheur à chacun de ses proches. Des festivités empreintes de joie, de traditions et symboles y compris bien sûr dans les plats que l'on partage.

    L'un de ces plats est un « incontournable » : le banh-chung. Il s'agit d'un gâteau de riz gluant fourré à la viande, du lard généralement, de haricots mungo ou de fève de soja. Un « gâteau-terre » dont la symbolique est très proche de la vie des Vietnamiens, puisqu'il est composé d'ingrédients de la terre et des hommes.

    Autour de ce gâteau, sur l'autel des ancêtres, des plats que l'on déguste tout au long des festivités : du porc au caramel par exemple, des soupes, mais aussi des fruits. Fruits secs, fruits confits, et fruits frais ( pomme-cannelle, mangue, noix de coco).

    Ces réjouissances sont pleines des symboles qui font le quotidien des Vietnamiens. Les plats sont préparés en amont, notamment le banh-chung qui est cuit à la vapeur, à feu doux, pendant plusieurs heures.

    Les familles s'activent en cuisine avant Têt car, selon la croyance populaire, ce que l'on fait pendant les trois jours de célébrations de la nouvelle année est à l'image de l'année qui va s'écouler. À bon entendeur...

    Banh-chung, le «gâteau-terre» : du riz gluant fourré de viande ou lard, de haricots mungo ou de fève de soja. DR


    Sur le même sujet

    • Vietnam

      La sauce «nuoc-mâm» enflamme le Vietnam: les médias sur le grill

      En savoir plus

    • Chine / Asie

      Nouvel An lunaire: et la Chine bascula résolument dans l'année du coq de feu

      En savoir plus

    • Reportage France

      Le boom de la photo culinaire

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.